L'Angleterre a eu son divorce, l'Écosse rapplique maintenant pour le sien

© Youtube: capture d'écranNicola Sturgeon écrivant la lettre à Theresa May
Nicola Sturgeon écrivant la lettre à Theresa May - Sputnik France
Tandis que le Premier ministre britannique a fait son «au revoir» final à l’UE dans une lettre à Donald Tusk, qui sera conservée à Londres pour l'histoire, le chef du gouvernement écossais se prépare aussi pour le divorce: elle a adressé un courrier à Mme May lui demandant l’autorisation de tenir un référendum sur l’indépendance de son pays.

Après avoir obtenu le consentement du parlement écossais, la dirigeante du SNP Nicola Sturgeon a adressé une lettre à Theresa May afin de demander l'autorisation d'organiser un référendum d'indépendance avant la sortie du Royaume-Uni de l'UE.

Sur son compte Twitter, le gouvernement écossais a publié une image du Premier ministre écossais assis sur un canapé dans une pose détendue:

« Le Premier ministre Nicola Sturgeon à Bute House (résidence officielle du Premier ministre d'Écosse, ndlr), Édimbourg, travaillant sur le projet final de la lettre de l'article 30 destinée au Premier ministre Theresa May », déclare le message accompagnant la photo.

Le Parlement écossais avait autorisé mardi Nicola Sturgeon de demander un nouveau référendum sur l'indépendance, quelque part entre l'automne 2018 et le printemps 2019, une fois les conditions du Brexit connues.

Le représentant permanent britannique auprès de l'Union européenne, Tim Barrow, remet la lettre du Brexit signée par la Première ministre britannique Theresa May au président du Conseil de l'UE, Donald Tusk, à Bruxelles, Belgique le 29 mars 2017 - Sputnik France
«Merci et au revoir», l’UE accepte la lettre britannique déclenchant le Brexit
Mercredi 29 mars, la chef du gouvernement britannique Theresa May a officialisé le déclenchement du Brexit devant les députés du Parlement. La lettre de divorce, signée par la dirigeante conservatrice, a été transmise au président du Conseil européen Donald Tusk par l'ambassadeur britannique à Bruxelles, Tim Barrow.

L'Écosse s'est prononcée contre le Brexit en juin 2016, à la différence de l'ensemble du pays. La semaine dernière, la première ministre et dirigeante du SNP Nicola Sturgeon a annoncé qu'elle œuvrerait pour la tenue d'un nouveau référendum sur l'indépendance de l'Écosse puisque les autorités britanniques n'avaient pas l'air d'écouter les Écossais.

En 2014, les Écossais ont voté à 55 % contre la sortie de leur pays du Royaume-Uni, mais Mme Sturgeon estime que le Brexit constitue un changement majeur de la situation ce qui leur donne le droit de revenir sur leur décision.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала