«Les USA veulent qu’on soit méchant»: l’opposition monténégrine enrage contre l’Otan

© AP Photo / Risto BozovicAn opposition supporter holds a banner that reads "No to war - no to NATO" during protest in downtown Podgorica, Montenegro, Saturday, Dec. 12, 2015
An opposition supporter holds a banner that reads No to war - no to NATO during protest in downtown Podgorica, Montenegro, Saturday, Dec. 12, 2015 - Sputnik Afrique
Face au vote des sénateurs américains en faveur de l'adhésion du Monténégro à l'Alliance atlantique, le membre du mouvement pour la neutralité du Monténégro Marko Milacic a estimé dans un entretien à Sputnik qu'ils voulaient «effacer la frontière entre le bien et le mal».

Mardi, le Sénat américain a approuvé le souhait du Monténégro d'adhérer à l'Otan, ce qui a provoqué une vive réaction de la part de Marko Milacic, représentant du mouvement pour la neutralité du Monténégro.

« Le fait que le parlement du pays, qui nous avait bombardés, a voté pour nous permettre d'adhérer à l'Alliance, qui nous avait également bombardés, est bien compréhensible. Ils veulent que chacun fasse partie du mal, effaçant ainsi la frontière entre le bien et le mal, tout comme entre ceux qui bombardent et qui sont bombardés, entre le bourreau et la victime », a déclaré à Sputnik M. Milacic.

En cela, tous les sénateurs ayant soutenu l'idée de l'adhésion du Monténégro à l'Otan ont admis qu'il s'agissait essentiellement d'un message adressé à la Russie plutôt que pour le Monténégro, a-t-il poursuivi.

A Montenegro army helicopter flies over flooded land near the Skadar Lake, some 25 kms. south of Montenegro's capital Podgorica - Sputnik Afrique
«Tentative de coup d'État au Monténégro»: qui est derrière ce «complot russe»?
« Je me demande ce qu'ils pensent du rôle de la "matraque", dont ils se vantent tant. Je parle des autorités monténégrines. Notre pays a connu de nombreux "Otan", comme l'Empire ottoman ou l'Empire austro-hongrois. La lutte contre les occupants et contre les tentatives d'une nouvelle annexion ne font que commencer, et c'est la tâche qui doit être résolue par l'ensemble de la société. »

M. Milacic a ajouté que « le sens de la dignité nationale » devrait être mis en avant, alors que la tâche principale est de « forcer les autorités à accepter le fait qu'une décision sur l'adhésion du Monténégro à l'Otan devrait être prise par les gens ordinaires, étant donné que 84 % de la population du pays aspire à un référendum ».

De plus, 68 % de ceux qui soutiennent l'adhésion du pays à l'Otan sont également favorables à la tenue d'un référendum. Ainsi, « protéger les intérêts de cette majorité reviendra à défendre la démocratie», a expliqué M. Milacic.

« Le fait que le Sénat américain ratifie le protocole sur l'adhésion du Monténégro à l'Otan ne signifie pas grand-chose, car ce n'est qu'une ratification par l'un des 28 pays de l'Alliance. L'État le plus important, dont l'adhésion est en jeu, doit encore le faire », a-t-il résumé, faisant allusion au Monténégro.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала