Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Un rassemblement à gauche derrière Mélenchon est-il inévitable?

© AFP 2021 Bertrand GuayMélenchon
Mélenchon - Sputnik France
S'abonner
«Je pense que l’idée de ralliements de membres du PS à Jean-Luc Mélenchon est non seulement réaliste, mais ce sera même inévitable, parce qu’à la suite des législatives va se poser à l’Assemblée nationale la question des groupes parlementaires», a partagé à Sputnik Sophie Rauszer, co-responsable des questions européennes au Parti de Gauche.

Alors que Jean-Luc Mélenchon a coupé court à la proposition de Benoît Hamon de rallier sa candidature, pourrait-on assister à des défections de membres du PS à son profit? Pour Sophie Rauszer, co-responsable des questions européennes au Parti de Gauche, la réponse est plutôt claire.

François Fillon - Sputnik France
Fillon monte, Macron et Le Pen descendent
« On va voir très bientôt ce que ça va donner et comment ils vont pouvoir survivre à une position impossible, en particulier dans le cadre des législatives, où il y aura potentiellement des candidats Macron et des candidats PS sur la même circonscription, parfois des candidats Macron soutenus par le PS, ça va être impossible à tenir! », a expliqué Sophie Rauszer dans une interview à Sputnik.

Elle a notamment ajouté que comme son parti considérait dorénavant Benoît Hamon comme « quelqu'un de sincère » et puisque « son programme avait beaucoup d'éléments proches », Hamon avait toutes les conditions nécessaires pour se joindre au Parti de Gauche.

« Je pense que l'idée de ralliements de membres du PS à Jean-Luc Mélenchon est non seulement réaliste mais ce sera même inévitable, parce qu'à la suite des législatives va se poser à l'Assemblée nationale la question des groupes parlementaires », a-t-elle souligné.

Elle a en outre évoqué l'idée de la création d'un groupe parlementaire assez large capable de satisfaire différents besoins.

« À un moment, ce ne sera pas tenable pour le Parti socialiste d'avoir un groupe parlementaire constitué à la fois de gens qui voteront des lois inspirées par Macron et le néolibéralisme, et de gens dont les positions sont proches des nôtres. Donc, appelons-les dès maintenant à faire un groupe parlementaire assez large. »

« Partout en Europe, la social-démocratie, quand elle n'a pas tranché entre le social-libéralisme et le socialisme, partout elle est laminée. Je pense que l'avenir, il se conçoit dans des grands mouvements populaires participatifs et incluant les gens, et ça, ça appelle à dépasser le Parti socialiste. Je pense que c'est à eux de résoudre ce problème-là », a-t-elle conclu.

Après la défection de Manuel Valls au profit d'Emmanuel Macron, Benoît Hamon a renouvelé mercredi 29 mars son appel à Jean-Luc Mélenchon à rallier sa candidature.

Les élections en France - Sputnik France
Macron et Le Pen toujours en tête des intentions de vote, Mélenchon talonne Fillon
La réaction du candidat de La France insoumise ne s'est pas faite attendre, puisqu'il a réaffirmé en meeting: « Je ne vais pas commencer aujourd'hui à faire le contraire ou à m'engager dans je ne sais quel arrangement qu'on me suggère de faire », sous-entendant par ailleurs une proposition de rassemblement dans le sens inverse au profit de sa candidature. Il creuse par ailleurs l'écart avec Benoît Hamon cette semaine dans les sondages, en progressant à 16 % d'intentions de vote.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала