Une manifestation contre les frappes US se tiendra devant la résidence de Theresa May

© AFP 2022 Daniel LEAL-OLIVAS10 Downing Street, the official residence of Britain's Prime Minister Theresa May, is pictured in central London on March 28, 2017.
10 Downing Street, the official residence of Britain's Prime Minister Theresa May, is pictured in central London on March 28, 2017. - Sputnik Afrique
Une mobilisation pour protester contre les bombardements américains en Syrie est prévue vendredi soir près de la résidence de la Première ministre britannique Theresa May.

Une action de protestation contre les frappes des États-Unis en Syrie aura lieu ce vendredi soir devant la résidence de la chef du gouvernement britannique, signalent les organisateurs.

« Nous condamnons les frappes américaines, ces démarches ne feront qu'augmenter le nombre de meurtres en Syrie, ainsi que faire reprendre avec une vigueur renouvelée cette horrible guerre qui a déjà plongé les citoyens du pays dans la détresse », est-il dit dans le communiqué du mouvement anti-militaire Stop The War Coalition.

« L'attaque contre une base qui ne peut pas se protéger à Khan Cheikhoun est la pire réponse », est-il ajouté.

Anti-aircraft missile system S-400 during combat duty to ensure the safety of the Russian air group in Syria - Sputnik Afrique
Syrie: pourquoi la Russie n'a pas riposté aux frappes américaines
Selon les organisateurs, les militants s'apprêtent à se réunir devant la résidence de Theresa May à 17h00 heure locale (19h00 heure de Paris). L'action de protestation durera pendant deux heures.

« Parallèlement à la tragédie du peuple syrien, ces actions extrêmement irresponsables poussent l'Occident à une confrontation militaire avec la Russie. Theresa May a pris une décision honteuse de soutenir l'initiative du plus xénophobe et réactionnaire Président des USA dans l'histoire. Nous appelons tous les partisans à venir protester aujourd'hui contre les éventuelles attaques et contre l'appui ou la participation britannique à de telles opérations », affirment les organisateurs.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, les États-Unis ont tiré des missiles de croisière sur une base gouvernementale syrienne. Selon le Pentagone, 59 missiles ont été lancés depuis des navires de la marine américaine. La frappe a visé l'aérodrome de Shayrat qui serait « directement lié » à l'attaque chimique sur Khan Cheikhoun, selon l'administration américaine.

Neuf civils, dont des enfants, ont trouvé la mort dans l'attaque.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала