«Washington a ordonné les frappes en Syrie en réaction aux victoires de l'armée»

© Sputnik . Mikhail Voskresensky / Aller dans la banque de photosLes conséquences des frappes US contre la base militaire Shayrat en Syrie
Les conséquences des frappes US contre la base militaire Shayrat en Syrie - Sputnik Afrique
L'attaque chimique d'Idlib et la frappe US contre la base aérienne syrienne visent le même objectif, estime l'ex-ministre syrien de l'Information Mahdi Dakhlalla, contacté par Sputnik.

Les conséquences des frappes US contre la base militaire Shayrat en Syrie - Sputnik Afrique
Frappes US en Syrie: «Washington veut affaiblir l'armée syrienne»
L'attaque sur la base aérienne de Shayrat en Syrie constitue le premier cas d'agression américaine ouverte contre les forces fidèles à Bachar el-Assad, souligne l'ancien ministre syrien de l'Information Mahdi Dakhlalla. Selon lui, tout comme la récente attaque chimique d'Idlib, la frappe contre la base de Shayrat vise à « interrompre la succession de victoires remportées par l'armée syrienne ».

Dans le même temps, M. Dakhlalla estime que les États-Unis abandonneront bientôt leur politique agressive à l'égard de la Syrie, car la situation va évoluer en faveur de Damas et de Moscou.

« La Russie mène une politique très équilibrée et raisonnable, et elle ne va pas entrer en confrontation directe avec les États-Unis. Je crois que la Russie adoptera une position plus ferme sur la scène internationale et intensifiera ses efforts destinés à contrer le terrorisme », a déclaré l'interlocuteur de l'agence.

Vladimir Poutine - Sputnik Afrique
Frappes US en Syrie: Poutine réunit le Conseil de sécurité russe
Suite à l'attaque chimique de mardi à Khan Cheikhoun, attribuée par l'Occident aux forces armées syriennes, le Président américain Donald Trump a ordonné une frappe contre la base aérienne syrienne de Shayrat. Vendredi matin, une soixantaine de missiles de croisière Tomahawk ont été tirés par les navires américains USS Porter et USS Ross, qui se trouvaient en Méditerranée, faisant selon Damas neuf morts, dont quatre enfants, et causant d'importantes destructions.

En réaction à l'attaque américaine, la Russie a suspendu son accord avec Washington sur la prévention des incidents et la sécurité des vols lors des opérations en Syrie, signé en octobre 2015 quelques semaines après le début de l'intervention russe dans le pays.

Le ministère russe de la Défense a pour sa part affirmé que les frappes américaines contre la base de Shayrat avaient été « planifiées depuis longtemps », l'attaque chimique de Khan Cheikhoun n'étant qu'un prétexte.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала