Opposant syrien: la frappe en Syrie vise à booster la popularité de Trump

© Sputnik . Mikhail Voskresenskiy / Aller dans la banque de photosLes conséquences des frappes aériennes US contre la base militaire Shayrat en Syrie
Les conséquences des frappes aériennes US contre la base militaire Shayrat en Syrie - Sputnik Afrique
La frappe effectuée vendredi par Washington contre une base aérienne en Syrie aurait pour objectif d'améliorer la cote de popularité de Donald Trump, mais aussi de briser l'union Russie-Iran, estime un opposant syrien.

La frappe américaine contre la base aérienne syrienne de Shayrat vise à améliorer la cote de popularité du président Donald Trump, a déclaré à Sputnik Firas el-Khalidi, membre de l'opposition syrienne.

Cependant, selon lui, cette action n'aura pas d'impact considérable sur la situation qui règne dans la crise syrienne.

Anti-aircraft missile system S-400 during combat duty to ensure the safety of the Russian air group in Syria - Sputnik Afrique
Syrie: pourquoi la Russie n'a pas riposté aux frappes américaines
Cette opération a plusieurs aspects, tant régionaux qu'internationaux, estime l'homme politique.

« Il s'agit d'une tentative de faire monter le niveau de popularité de Trump, en montrant que c'est un homme fort, capable d'effectuer des attaques puissantes. C'est aussi une tentative de mettre fin à ses liens avec la Russie ou (le président) Poutine », a-t-il indiqué.

Dans le contexte international, cette attaque vise à briser l'union Russie-Iran et à aggraver les divergences qui existent entre ces deux pays, a encore souligné M. Khalidi. Cette frappe pourrait entraîner un remaniement des forces de l'opposition et des autorités, mais elle n'influencera pas vraiment les positions des parties. D'autre part, elle pourrait donner une nouvelle impulsion au processus de négociations, estime-t-il.

Последствия ракетного удара США по авиабазе в Сирии - Sputnik Afrique
Le Daily Mail retire un article sur le plan US d’organiser une attaque chimique en Syrie
Dans la nuit de jeudi à vendredi, 59 missiles américains Tomahawk ont été tirés depuis des destroyers de l'U.S. Navy dans l'est de la Méditerranée, touchant plusieurs cibles sur la base aérienne de Shayrat, dans la région d'Homs (ouest de la Syrie). Neuf personnes auraient été tuées dont quatre enfants, selon Damas, et d'importantes destructions ont été constatées. Selon le ministère russe de la Défense, quatre militaires syriens ont été tués et deux sont portés disparus.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualit& eacute;s les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала