La Turquie se protège des terroristes derrière un mur de béton de 550 km de long

© AP Photo / Lefteris PitarakisTurkish army soldiers patrol outside a military outpost near the town of Kilis, southeastern Turkey, close to the wall the country had been constructing to boost security along its border with conflict-stricken Syria, background, Thursday, March 2, 2017.
Turkish army soldiers patrol outside a military outpost near the town of Kilis, southeastern Turkey, close to the wall the country had been constructing to boost security along its border with conflict-stricken Syria, background, Thursday, March 2, 2017. - Sputnik Afrique
Alors que la polémique autour du mur de Donald Trump le long de la frontière mexicaine a fait couler beaucoup d’encre, le ministère turc de la Défense vient d’annoncer que la Turquie avait érigé un mur en béton long de plus de 550 km le long de sa frontière avec la Syrie et l’Irak.

« Dans le cadre du projet de sécurisation, la construction d'une section du mur de béton de 556 km à la frontière syrienne est achevée », indique le message sur la page Twitter du ministère turc de la Défense.

En janvier, Ankara a annoncé que la construction de la première section du mur de 330 km, qui s'étend de la région de la ville syrienne de Kessab à la région de la ville d'Idlib (à l'ouest de la frontière turco-syrienne), était terminée. La paroi en béton surmontée de barbelés fait près de trois mètres de haut. 

Cette décision de construire un mur le long de la frontière syrienne et irakienne, Ankara l'a prise afin de stopper le passage des terroristes, qui gagnent le territoire turc pour se cacher. Auparavant, la Turquie avait déclaré que le mur aiderait à surveiller et à contrôler la frontière.

Selon l'agence, l'État-major général turc a annoncé que grâce à ces mesures, les gardes-frontières ont empêché l'année dernière 57  186 tentatives d'intrusion illégale sur le territoire turc, essentiellement (89,5 %) depuis la Syrie. 424 641 citoyens de 74 pays du monde ont été interpellés.

La construction du mur à la frontière turco-syrienne - Sputnik Afrique
La Turquie construit un «grand mur» à sa frontière avec la Syrie
Toujours selon l'État-major général turc, le nombre de mercenaires qui tentent de rejoindre Daech a été divisé par sept par rapport à 2015.

Rappelons que la Turquie a lancé l'opération Bouclier de l'Euphrate le 24 août 2016. Selon les militaires turcs, le nombre de tirs effectués depuis les territoires syriens auparavant contrôlés par les djihadistes de Daech a été divisé par trois.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала