Présentatrice à la TV bosnienne le jour, prostituée la nuit, elle est virée

Une présentatrice d’une chaîne de télévision populaire en Bosnie-Herzégovine a été licenciée pour avoir arrondi ses fins de mois en pratiquant la prostitution.

L'administration de la chaîne de télévision bosnienne Pink a annoncé le licenciement de l'une de ses présentatrices populaires, Senada Nurkic. Selon The Sun, la jeune femme a travaillé comme prostituée.

«La prostitution est un métier comme un autre. Je n'y vois rien de mal», se justifie-t-elle.

Selon les médias locaux, cette femme, âgée de 26 ans, aurait été licenciée non du fait de son second métier, mais à cause des plaintes de téléspectateurs, mécontents du comportement de la présentatrice.

La prostitution est illicite en Bosnie-Herzégovine, mais il semble que ce fait n'a pas dérangé Senada.

« Je n'ai pas peur de la prison », a-t-elle indiqué, « ceux qui veulent m'enfermer en prison sont ceux qui m'aident à payer les factures et à gagner l'argent dont j'ai besoin pour vivre. »

Prostitution - Sputnik Afrique
Loi sur la prostitution en Allemagne: protéger ou surveiller?
Une polémique à mettre en parallèle avec l'histoire de, Francisca da Silva. Cette ancienne prostituée est devenue conseillère municipale de la ville brésilienne de Manacapuru. Connue sous le sobriquet de la              « Mégère », elle a gagné la chance de pouvoir changer la vie de ses concitoyens pour le meilleur, ainsi que de rompre avec ses problèmes du passé.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала