WikiLeaks: des hackers de la CIA ont attaqué la présidentielle française de 2012

Tandis que la Russie joue le rôle de bouc émissaire dans la plupart des cas de piratages du monde, le renseignement américain ne reste pas inactif: le site Wikileaks a dévoilé que la CIA avait visé tous les grands partis politiques français dans les sept mois qui ont précédé l'élection présidentielle française de 2012.

L'élection présidentielle est-elle menacée par des attaques informatiques orchestrées par la Russie? Cette idée anxiogène est propagée dans les médias mainstream qui semblent avoir oublié que les États-Unis ont plus d'expérience dans ce domaine. Et le site WikiLeaks vient de le rappeler. 

Des services d'espionnage humain (HUMINT) et numérique (SIGINT) de la CIA ont tenté de pirater tous les grands partis politiques français durant les sept mois qui ont précédé l'élection présidentielle de 2012, notamment le PS, le FN, l'UMP, et les candidats François Hollande, Nicolas Sarkozy, Marine Le Pen, Martine Aubry et Dominique Strauss-Kahn, a rappelé le site de WikiLeaks dans un tweet.

Emmanuel Macron - Sputnik Afrique
Macron piraté par la Russie? Le Kremlin dément formellement
Ces révélations sont contenues dans trois ordres de mission de la CIA publiés vendredi par Wikileaks.

Selon WikiLeaks, la CIA a ordonnée en particulier d'espionner l'UMP, car elle « n'était pas assurée de la réélection de Nicolas Sarkozy ». Plusieurs demandes spécifiques ont été faites au sujet de son parti, dont l'obtention des « Plans stratégiques de l'élection », des alliances et des ruptures, des réactions de membres et des discussions au sein de l'UMP.

« Des instructions spécifiques chargeaient les officiers de la CIA de découvrir dans des discussions privées de Sarkozy ce qu'il pensait "des autres candidats" ainsi que la manière dont il interagissait avec ses conseillers. Le fait que Sarkozy se soit lui-même surnommé "Sarkozy l'Américain" ne l'a pas protégé de l'espionnage américain durant les élections de 2012 ou sa présidence », dévoile le site.

WikiLeaks - Sputnik Afrique
Directeur de la CIA: «WikiLeaks est un service de renseignement hostile aux USA»
Quant à l'ordre de mission « Plan stratégique électoral des candidats et des partis politiques de l'opposition », il ciblait notamment François Hollande et Marine Le Pen et ordonnait d'obtenir toutes les informations possibles sur l'opposition française.

« Les lettres de mission de la CIA publiées aujourd'hui sont classifiées et réservées à des yeux américains seulement ("NOFORN") du fait de "sensibilités amicales" », conclut WikiLeaks.

Le site précise que l'opération s'est déroulée durant 10 mois, du 21 novembre 2011 au 29 septembre 2012, notamment durant l'élection présidentielle française d'avril et mai 2012, et plusieurs mois après la formation du nouveau gouvernement.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала