Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Pyongyang dévoile de nouveaux missiles lors du défilé militaire

© AP Photo / Wong Maye-ENorth Korean leader Kim Jong Un waves during a military parade on Saturday, April 15, 2017, in Pyongyang, North Korea to celebrate the 105th birth anniversary of Kim Il Sung, the country's late founder and grandfather of current ruler Kim Jong Un.
North Korean leader Kim Jong Un waves during a military parade on Saturday, April 15, 2017, in Pyongyang, North Korea to celebrate the 105th birth anniversary of Kim Il Sung, the country's late founder and grandfather of current ruler Kim Jong Un. - Sputnik France
S'abonner
Les autorités nord-coréennes ont présenté samedi un missile mer-sol balistique stratégique lors d’un défilé militaire tenu à Pyongyang à l’occasion du 105 e anniversaire de la naissance du fondateur et premier dirigeant de la Corée du Nord Kim Il-sung.

Des missiles mer-sol balistiques stratégiques (MSBS) ont été dévoilés pour la première fois lors d'un défilé militaire en Corée du Nord, a annoncé le journaliste du Japan Times Jesse Johnson.

« C'est la première fois qu'un MSBS prend part à un défilé en Corée du Nord », a déclaré samedi le journaliste sur Twitter, publiant des photographies de trois missiles présentés lors du défilé militaire à Pyongyang tenu samedi à l'occasion du 105 e anniversaire de naissance de Kim Il-sung.

Le journaliste a suggéré que les camions transportaient des missiles KN-15, connus aussi sous le nom Pukguksong-2, ou KN-11.

Selon l'agence sud-coréenne Yonhap, le défilé de samedi a constitué le plus grand événement du genre jamais organisé en Corée du Nord. L'agence a annoncé que les autorités nord-coréennes envisageaient de présenter ses dernières technologies en matière de missiles lors de ce défilé.

Pukguksong-2 est un missile balistique nord-coréen à portée intermédiaire qui utilise du combustible solide. Décrit comme « nucléaire », son premier vol d'essai a eu lieu le 12 février 2017, annonce Yonhap, précisant que le dirigeant Kim Jong-un a supervisé le test.

John Kelly - Sputnik France
Washington redoute plus les cyberattaques de Pyongyang qu'une frappe nucléaire
Précédemment, le Conseil de sécurité nationale américain avait présenté au Président Donald Trump un rapport sur les réactions possibles des États-Unis à la menace nucléaire émanant de Pyongyang comprenant, entre autres, la possibilité de déployer l'arme nucléaire en Corée du Sud. Jeudi, la chaîne de télévision NBC, citant une source au sein du renseignement américain, a déclaré que Washington était prêt à effectuer une « frappe préventive par des moyens conventionnels » contre la Corée du Nord.

En réponse, l'état-major nord-coréen a menacé de porter une frappe préventive contre les bases militaires américaines au Japon et en Corée du Sud et contre la résidence présidentielle à Séoul si les États-Unis tentent de recourir à la force.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала