Services de renseignement britanniques ou allemands? Merkel a choisi son camp!

© REUTERS / Fabrizio BenschServices de renseignement britanniques ou allemands? Merkel a choisi son camp!
Services de renseignement britanniques ou allemands? Merkel a choisi son camp! - Sputnik Afrique
La chancelière allemande ne semble pas faire trop confiance aux services secrets allemands: Angela Merkel n’a jamais assisté aux réunions des dirigeants des services de sécurité nationaux et a, en revanche, plusieurs fois demandé des données sur les menaces terroristes aux services de renseignement britanniques, selon le magazine allemand Focus.

La chancelière allemande, Angela Merkel, a demandé au moins à deux reprises des informations concernant les menaces terroristes aux services de renseignement britanniques, ignorant les services secrets allemands, affirme le magazine allemand Focus.

Selon le magazine, cette situation provoque de l'insatisfaction au sein des services secrets de l'Allemagne. On est en droit de se demander si la chancelière allemande fait confiance aux services de renseignement de son pays.

« Depuis 12 ans que Mme Merkel occupe le poste de la chancelière, elle n'est jamais venue aux séances d'information hebdomadaires des présidents des services de sécurité allemands », a déclaré à Focus une source de haut rang au sein du gouvernement allemand.

Le BND, Allemagne - Sputnik Afrique
Des médias internationaux espionnés par les services secrets allemands
La dernière réunion du renseignement britannique s'est ainsi tenue en octobre 2015 dans la résidence du Premier ministre britannique à Chequers, précise Focus. Y ont participé le responsable du MI6 Alex Younger, le directeur du MI5 Andrew Parker et le chef du quartier général des communications du gouvernement (GCHQ) du Royaume-Uni, Robert Hannigan. Lors de cette réunion, les parties ont échangé des données, et Mme Merkel a fourni un dossier sur le Président russe Vladimir Poutine et l'analyse de la situation en Crimée, préparé par le service de renseignement fédéral allemand (BND), affirme Focus.

« Pourquoi alors va-t-elle en Angleterre? Elle ne fait plus confiance à son peuple? », s'indigne l'interlocuteur du magazine.

Notons que les autorités allemandes de sécurité n'étaient pas au courant de cette réunion. De plus, par la suite, en pourparlers avec des collègues allemands, les Britanniques ont été surpris que les services secrets allemands n'aient pas été informés à l'avance de la réunion de Mme Merkel avec les représentants de l'intelligence en Angleterre.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала