Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Des militants sud-coréens envoient à Pyongyang des tracts par ballons

© AFP 2021 JUNG YEON-JESouth Korean activists prepare to release balloons carrying anti-North Korea leaflets at a park near the inter-Korea border in Paju, north of Seoul, on October 10, 2014
South Korean activists prepare to release balloons carrying anti-North Korea leaflets at a park near the inter-Korea border in Paju, north of Seoul, on October 10, 2014 - Sputnik France
S'abonner
Un groupe de militants sud-coréens a lancé une volée de ballons gonflés à l'hélium portant environ 300.000 tracts en direction de la Corée du Nord, où s’est déroulé samedi un défilé militaire à l’occasion du 105e anniversaire de la naissance de Kim Il-sung.

L'organisation The Fighters for Free North Korea (Les combattants pour la Corée du Nord libre) a déclaré que ses membres avaient envoyé environ 300 000 dépliants depuis une montagne à Gimpo, à l'ouest de Séoul, dans lesquels ils condamnent les autorités nord-coréennes et leur rôle dans l'assassinat du demi-frère aîné du chef Kim Jong-un, Kim Jong-nam, en février, en Malaisie.

Tir d'un missile - Sputnik France
Tir de missile en Corée du Nord: Séoul promet une «riposte décisive»
Outre des tracts, les ballons contenaient également 2 000 billets d'un dollar, 1 000 clés USB, 1 000 disques DVD et 500 brochures, a déclaré le groupe.

Selon l'agence Yonhap, les grandes pancartes attachées aux ballons présentaient des photos de Kim Jong-un et Kim Jong-nam, intitulées « Meurtrier » et « Tué », respectivement.

Les dépliants contenaient tous les détails de l'assassinat de Kim Jong-nam qui s'est produit à l'aéroport international de Kuala Lumpur en Malaisie le 13 février, ainsi que des critiques du pouvoir nord-coréen.

Le groupe lance régulièrement de grands ballons portant des tracts anti-Pyongyang.

North Korean military band members chat before a military parade on Saturday, April 15, 2017 - Sputnik France
Bataillons féminins, missiles neufs: un aperçu du défilé militaire en Corée du Nord
Kim Jong-nam, 45 ans, a été attaqué le 13 février par deux femmes qui lui auraient jeté un poison au visage dans le hall des départs de l'aéroport international de Kuala Lumpur, en Malaisie. Il a succombé peu après, lors de son transfert à l'hôpital. Selon une analyse préliminaire réalisée par le Centre d'analyse d'armes chimiques malaisien, c'est le gaz VX qui aurait été utilisé pour l'empoisonner.

Kim Jong-nam a été un temps considéré comme l'héritier potentiel de son père Kim Jong-il avant de tomber en disgrâce suite à une tentative manquée en 2001 d'entrer au Japon pour visiter Disneyland avec un passeport falsifié. Il vivait depuis lors en quasi-exil, principalement sur le territoire chinois de Macao, mais également à Singapour et au Japon.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала