Moscou veut faire revenir la Corée du Nord aux négociations

© Sputnik . Ilya Pitalev / Aller dans la banque de photosCorée du Nord
Corée du Nord - Sputnik Afrique
La Russie veut pousser les autorités nord-coréennes à négocier. Moscou observe avec une grande inquiétude l'aggravation de la situation sur la péninsule de Corée et ne salue pas la proximité immédiate de destroyers américains des côtes nord-coréennes, ce qui freine les tentatives d'inciter Pyongyang au dialogue.

La Russie pourrait jouer un rôle de médiateur dans le règlement du problème nord-coréen. L'échec du lancement d'un missile par Pyongyang le 16 mars laisse également espérer une reprise du dialogue.

Tir de missile nord-coréen - Sputnik Afrique
«Les missiles nord-coréens menacent le monde entier»
Le programme nucléaire de la Corée du Nord est l'une des rares questions internationales où les positions de Moscou et de Washington coïncident globalement. Les deux puissances prônent une péninsule de Corée dénucléarisée et soutiennent les résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies appelant Pyongyang à cesser les essais nucléaires. Cependant, la Russie et les USA n'ont pas la même approche pour régler ce problème. Moscou estime qu'une solution de force est impossible alors que Washington, même s'il déclare que les négociations sont préférables à la guerre, admet une « frappe préventive » contre la Corée du Nord, promet de se ranger du côté de ses alliés — la Corée du Sud et le Japon — et de protéger sa propre sécurité nationale.

Pentagone - Sputnik Afrique
Le Pentagone confirme l'échec d'un nouveau tir de missile par Pyongyang
Par ailleurs, pendant sa visite à Moscou le secrétaire d'État américain Rex Tillerson a noté que Washington plaçait de grands espoirs dans la Russie pour persuader Pyongyang de revenir aux négociations. Deux sources diplomatiques russes ont confirmé que Moscou souhaitait réellement rétablir les contacts internationaux et qu'il cherchait effectivement à relancer les pourparlers à Six.

Moscou et Washington ont déjà une expérience de règlement conjoint d'un problème nucléaire. Les USA ont noté plusieurs fois, en rappelant les pages positives de la coopération bilatérale, que la Russie avait joué un rôle majeur dans la signature d'un accord nucléaire avec l'Iran. De toute évidence, les Américains seraient ravis que le scénario iranien se répète avec la Corée du Nord. Mais tant que des destroyers américains armés de missiles de croisière Tomahawk navigueront près du littoral nord-coréen, il sera très difficile de convaincre Pyongyang de revenir aux négociations. Cependant, Moscou a l'intention de tout faire pour empêcher un véritable incendie à proximité de ses frontières en Extrême-Orient.

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала