Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le socialisme français est-il mort?

S'abonner
Dimanche 23 avril, les Français se rendront aux urnes pour voter à l’occasion du premier tour de l’élection présidentielle. Rachel Marsden revient avec l’essayiste Aurélien Bernier sur les maigres chances de Benoit Hamon d’atteindre le deuxième tour et les conséquences pour le Parti socialiste.

Ne récoltant que 7 ou 8 % d'intentions de vote dans les sondages, le candidat du Parti socialiste Benoit Hamon n'atteindra certainement pas le deuxième tour. Ce qui n'était pas arrivé depuis le 21 avril 2002. La recomposition des forces politiques en France se fait-elle alors au détriment du Parti socialiste et à fortiori de la gauche?

Aurélien Bernier n'est « pas certain que c'est l'avenir du Parti socialiste qui est en train de se produire. C'est plutôt une recomposition. » L'auteur de « La démondialisation ou le chaos » poursuit sa réflexion en ces termes: « Le clivage à l'intérieur du Parti socialiste qu'on avait vu au moment du TCE, du référendum sur le traité constitutionnel européen, avec une aile très libérale et une aile plus sociale, est plus marqué. Les libéraux du Parti socialiste sont partis avec Emmanuel Macron et derrière Benoit Hamon, il reste la partie la plus sociale du Parti socialiste. »

Retrouvez l'intégralité de l'émission sur notre chaine YouTube

 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала