Les armements de la Grande Guerre patriotique

La Seconde Guerre mondiale a été pour une large part une guerre du matériel, et les combats sur le front russe l’ont amplement démontré.

Découvrez le matériel ayant prédéterminé l’issue de la guerre dans ce diaporama de Sputnik.

Suivez Sputnik sur Instagram pour ne jamais manquer les meilleurs photos et vidéos sélectionnées par la rédaction. Il suffit de cliquer sur le lien, puis sur « S'abonner ».

© Sputnik . Georgy ZelmaLe char léger T-26 qui a été, à la fin des années 1930, la principale arme de frappe des forces blindées de l’Armée rouge est tombé vers 1941 en désuétude et ne réussissait pas, à la différence du T-34 et du KV plus puissants, à sortir vainqueur des combats contre la Wehrmacht. La plupart des T-26 ont été mis hors de service pendant la première année de la guerre, mais ce sont eux qui ont barré à l’ennemi, souvent au prix de la vie des tankistes, la route de Moscou.
Les armements de la Grande Guerre patriotique - Sputnik Afrique
1/19
Le char léger T-26 qui a été, à la fin des années 1930, la principale arme de frappe des forces blindées de l’Armée rouge est tombé vers 1941 en désuétude et ne réussissait pas, à la différence du T-34 et du KV plus puissants, à sortir vainqueur des combats contre la Wehrmacht. La plupart des T-26 ont été mis hors de service pendant la première année de la guerre, mais ce sont eux qui ont barré à l’ennemi, souvent au prix de la vie des tankistes, la route de Moscou.
© SputnikL’avion d’assaut blindé Iliouchine-2, construit en 1939-1940 et doté d’un canon inventé au bureau d’études Iliouchine, s’est avéré le meilleur appareil de combat de la Seconde Guerre mondiale. Avant fin 1942, les Iliouchine-2 étaient des avions monoplace, mais l’absence de tireur de bord ayant entraîné des pertes sérieuses, l’avion Iliouchine-2M a été doté d’une cabine biplace qui n’était pas entièrement blindée. Le second membre d’équipage n’a été complètement protégé qu’en 1944 dans la modification Iliouchine-10.
Les armements de la Grande Guerre patriotique - Sputnik Afrique
2/19
L’avion d’assaut blindé Iliouchine-2, construit en 1939-1940 et doté d’un canon inventé au bureau d’études Iliouchine, s’est avéré le meilleur appareil de combat de la Seconde Guerre mondiale. Avant fin 1942, les Iliouchine-2 étaient des avions monoplace, mais l’absence de tireur de bord ayant entraîné des pertes sérieuses, l’avion Iliouchine-2M a été doté d’une cabine biplace qui n’était pas entièrement blindée. Le second membre d’équipage n’a été complètement protégé qu’en 1944 dans la modification Iliouchine-10.
© SputnikL’Armée rouge avait le meilleur char moyen de la Seconde Guerre mondiale : le T-34. Ce véhicule universel inventé par Mikhaïl Kokochine a devancé ses rivaux en termes de vitesse, de manœuvrabilité et de capacité de franchissement. Le T-34 a été le char principal de l’Armée soviétique jusqu’à la fin des années 1940, et dans quelques armées du monde ces véhicules sont toujours en service.
Les armements de la Grande Guerre patriotique - Sputnik Afrique
3/19
L’Armée rouge avait le meilleur char moyen de la Seconde Guerre mondiale : le T-34. Ce véhicule universel inventé par Mikhaïl Kokochine a devancé ses rivaux en termes de vitesse, de manœuvrabilité et de capacité de franchissement. Le T-34 a été le char principal de l’Armée soviétique jusqu’à la fin des années 1940, et dans quelques armées du monde ces véhicules sont toujours en service.
© Photo Рublic Domain Le leader des destroyers : le bâtiment de guerre rapide (42,5 nœuds) et doté d’armements lourds a été commandé en Italie au milieu des années 1930 et mis en service après le début de la Seconde Guerre mondiale. Il a été rééquipé jusqu’en juillet 1941 dans le dock de Nikolaïev d’où il a pris son service en mer Noire. Le navire Tachkent a participé en 1941 aux opérations de défense et d’évacuation à Odessa, et en 1942 – à la défense de Sébastopol. Il a été sabordé pendant une attaque aérienne le 27 juin 1942.
Les armements de la Grande Guerre patriotique - Sputnik Afrique
4/19
Le leader des destroyers : le bâtiment de guerre rapide (42,5 nœuds) et doté d’armements lourds a été commandé en Italie au milieu des années 1930 et mis en service après le début de la Seconde Guerre mondiale. Il a été rééquipé jusqu’en juillet 1941 dans le dock de Nikolaïev d’où il a pris son service en mer Noire. Le navire Tachkent a participé en 1941 aux opérations de défense et d’évacuation à Odessa, et en 1942 – à la défense de Sébastopol. Il a été sabordé pendant une attaque aérienne le 27 juin 1942.
© Sputnik . PashinAu début de la guerre, l’avion Iliouchine-16, construit par Polikarpov, a été le principal chasseur de l’Armée rouge. L’appareil du milieu des années 1930 est le premier chasseur monoplan rapide à châssis rétractable.
Les armements de la Grande Guerre patriotique - Sputnik Afrique
5/19
Au début de la guerre, l’avion Iliouchine-16, construit par Polikarpov, a été le principal chasseur de l’Armée rouge. L’appareil du milieu des années 1930 est le premier chasseur monoplan rapide à châssis rétractable.
© Sputnik . Evgeny HaldeiLa GAZ-M1, le principal véhicule léger de l’usine GAZ, a été fabriquée entre 1936 et 1946, depuis 1941 – en version 11-76 dotée d’un moteur six cylindres. Le véhicule s’avère éminemment fiable, jouit d’une capacité de franchissement élevée et - ce qui est très important pendant la guerre – consomme peu.
Les armements de la Grande Guerre patriotique - Sputnik Afrique
6/19
La GAZ-M1, le principal véhicule léger de l’usine GAZ, a été fabriquée entre 1936 et 1946, depuis 1941 – en version 11-76 dotée d’un moteur six cylindres. Le véhicule s’avère éminemment fiable, jouit d’une capacité de franchissement élevée et - ce qui est très important pendant la guerre – consomme peu.
© SputnikLe Lavotchkine La-5 du bureau d’études Lavotchkine est l’un des meilleurs chasseurs des forces aériennes soviétiques. Le La-5 se bat d’égal à égal contre les Messerschmitt et les Focke-Wulf.
Les armements de la Grande Guerre patriotique - Sputnik Afrique
7/19
Le Lavotchkine La-5 du bureau d’études Lavotchkine est l’un des meilleurs chasseurs des forces aériennes soviétiques. Le La-5 se bat d’égal à égal contre les Messerschmitt et les Focke-Wulf.
© Sputnik . Boris KudoyarovLes chars lourds de nouvelle génération JS (« Joseph Staline ») ont succédé aux puissants KV (Kliment Vorochilov) construits avant la guerre. De bons blindages et chenilles ont reçu un canon 122 mm sans précédent pour les chars de l’époque. C’est avec les JS que l’Armée rouge est entrée à Berlin. Ces chars ont été en service dans l’armée soviétique puis russe jusqu’en 1995.
Les armements de la Grande Guerre patriotique - Sputnik Afrique
8/19
Les chars lourds de nouvelle génération JS (« Joseph Staline ») ont succédé aux puissants KV (Kliment Vorochilov) construits avant la guerre. De bons blindages et chenilles ont reçu un canon 122 mm sans précédent pour les chars de l’époque. C’est avec les JS que l’Armée rouge est entrée à Berlin. Ces chars ont été en service dans l’armée soviétique puis russe jusqu’en 1995.
© Sputnik . Igor ZaremboLe camion moscovite ZiS-5 de trois tonnes a été l’une des principales «bêtes de somme» de l’armée durant toute la guerre.
Les armements de la Grande Guerre patriotique - Sputnik Afrique
9/19
Le camion moscovite ZiS-5 de trois tonnes a été l’une des principales «bêtes de somme» de l’armée durant toute la guerre.
© Photo Bundesarchiv/ Wolff/ AltvaterLes chars lourds Tigre, inventés en 1942, par la société Henschel ont été envoyés tout de suite sur le Front de l’Est. Ce véhicule est près de deux fois plus cher que n’importe quel autre char de l’époque de la Seconde Guerre mondiale.
Les armements de la Grande Guerre patriotique - Sputnik Afrique
10/19
Les chars lourds Tigre, inventés en 1942, par la société Henschel ont été envoyés tout de suite sur le Front de l’Est. Ce véhicule est près de deux fois plus cher que n’importe quel autre char de l’époque de la Seconde Guerre mondiale.
© Sputnik . Mikhail OzerskiyLes sous-marins moyens de type Chtchouka ont été construits à Leningrad entre 1932 et 1941, plusieurs navires ont été mis en service après la guerre. Ces sous-marins à propulsion diesel-électrique étaient simples et bon marché, fiables et facilement manœuvrables.
Les armements de la Grande Guerre patriotique - Sputnik Afrique
11/19
Les sous-marins moyens de type Chtchouka ont été construits à Leningrad entre 1932 et 1941, plusieurs navires ont été mis en service après la guerre. Ces sous-marins à propulsion diesel-électrique étaient simples et bon marché, fiables et facilement manœuvrables.
© Sputnik . DobrovolskiyLe GAZ-67, un tout-terrain léger capable de remorquer des armes légères, a été construit sur la base de Jeep américaines, mais avec les technologies de l’usine GAZ.
Les armements de la Grande Guerre patriotique - Sputnik Afrique
12/19
Le GAZ-67, un tout-terrain léger capable de remorquer des armes légères, a été construit sur la base de Jeep américaines, mais avec les technologies de l’usine GAZ.
© Photo Bundesarchiv/ BoyerLe principal chasseur de l’Allemagne nazie, le Messerschmitt 109, a été présenté au public à la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques 1936. Il était un appareil de pointe comparé aux autres de l’époque.
Les armements de la Grande Guerre patriotique - Sputnik Afrique
13/19
Le principal chasseur de l’Allemagne nazie, le Messerschmitt 109, a été présenté au public à la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques 1936. Il était un appareil de pointe comparé aux autres de l’époque.
© Sputnik . Igor MikhalevLa GAZ-AA, en premier lieu en version MM dotée d’un moteur six cylindres, était pas moins fiable que la ZiS-5. Le véhicule a été construit sur la base du camion Ford AA à la fin des années 1930.
Les armements de la Grande Guerre patriotique - Sputnik Afrique
14/19
La GAZ-AA, en premier lieu en version MM dotée d’un moteur six cylindres, était pas moins fiable que la ZiS-5. Le véhicule a été construit sur la base du camion Ford AA à la fin des années 1930.
© Sputnik . Evgeny BiyatovLe T-II, l’un des principaux chars de la Wehrmacht en 1941, a été inventé en 1934. Tout comme le T-26 soviétique, ce char est obsolète vers le début des opérations armées sur le Front de l’Est et ne parvient pas à affronter le T-34. Ces chars constituent 38% de l’armada blindée qui s’est précipitée vers Moscou en 1941.
Les armements de la Grande Guerre patriotique - Sputnik Afrique
15/19
Le T-II, l’un des principaux chars de la Wehrmacht en 1941, a été inventé en 1934. Tout comme le T-26 soviétique, ce char est obsolète vers le début des opérations armées sur le Front de l’Est et ne parvient pas à affronter le T-34. Ces chars constituent 38% de l’armada blindée qui s’est précipitée vers Moscou en 1941.
© Photo Bundesarchiv/ ReschenbergLes camions Opel Blitz Maultier de première génération ont été construits en Allemagne à partir de 1930 et ont été modernisés en 1937. Le Maultier est une modification semi-chenillée à quatre roues motrices qui a une bonne capacité de franchissement. Le camion peut grimper une côte de 70%. Ce fut le camion le plus répandu en Allemagne : plus de 82 000 véhicules ont été construits. Il n’était pas rare sur le Front de l’Est et a été livré à l’URSS comme compensation pendant plusieurs années après la guerre.
Les armements de la Grande Guerre patriotique - Sputnik Afrique
16/19
Les camions Opel Blitz Maultier de première génération ont été construits en Allemagne à partir de 1930 et ont été modernisés en 1937. Le Maultier est une modification semi-chenillée à quatre roues motrices qui a une bonne capacité de franchissement. Le camion peut grimper une côte de 70%. Ce fut le camion le plus répandu en Allemagne : plus de 82 000 véhicules ont été construits. Il n’était pas rare sur le Front de l’Est et a été livré à l’URSS comme compensation pendant plusieurs années après la guerre.
© Photo Bundesarchiv/ RompelLe Junkers Ju-88, mis en service en 1939, a été l’un des avions les plus répandus de la Seconde Guerre mondiale. Il pouvait être employé tant comme chasseur nocturne que comme bombardier léger en piqué et qu’avion d’assaut. Il n’a, d’ailleurs, été «champion du monde» dans aucune de ses fonctionnalités.
Les armements de la Grande Guerre patriotique - Sputnik Afrique
17/19
Le Junkers Ju-88, mis en service en 1939, a été l’un des avions les plus répandus de la Seconde Guerre mondiale. Il pouvait être employé tant comme chasseur nocturne que comme bombardier léger en piqué et qu’avion d’assaut. Il n’a, d’ailleurs, été «champion du monde» dans aucune de ses fonctionnalités.
© Photo Bundesarchiv/ Wolff/ AltvaterLe véhicule militaire allemand Kubelwagen, construit par Ferdinand Porsche en 1936, est en fait la version militaire de la Volkswagen. Le tout-terrain léger à moteur arrière a été fabriqué jusqu’à 1945 avant d’être remplacé par un véhicule civil.
Les armements de la Grande Guerre patriotique - Sputnik Afrique
18/19
Le véhicule militaire allemand Kubelwagen, construit par Ferdinand Porsche en 1936, est en fait la version militaire de la Volkswagen. Le tout-terrain léger à moteur arrière a été fabriqué jusqu’à 1945 avant d’être remplacé par un véhicule civil.
© Sputnik . Alexey MezhuevIl est arrivé à des bâtiments de guerre construits avant la Première Guerre mondiale, par exemple aux croiseurs légers Svetlana inventés en 1913, de participer à la Seconde Guerre mondiale. Le navire principal de la série, dans les années 1940, s’appelait «Crimée rouge».
Les armements de la Grande Guerre patriotique - Sputnik Afrique
19/19
Il est arrivé à des bâtiments de guerre construits avant la Première Guerre mondiale, par exemple aux croiseurs légers Svetlana inventés en 1913, de participer à la Seconde Guerre mondiale. Le navire principal de la série, dans les années 1940, s’appelait «Crimée rouge».
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала