La Russie accordera son assistance à l’armée syrienne sans s’engager au sol

© Sputnik . Dmitry Vinogradov / Aller dans la banque de photosL’armée syrienne
L’armée syrienne - Sputnik Afrique
La Russie fera de son mieux pour renforcer l’armée gouvernementale syrienne, mais la lutte contre les terroristes au sol est la prérogative de cette dernière, estiment les experts militaires interrogés par Sputnik.

La Russie n'a pas l'intention de laisser tomber la Syrie. Selon les experts, pour ce faire, elle livrera des armes à des conditions de faveur et formera des militaires syriens, sans pour autant s'engager dans des opérations au sol.

Bachar el-Assad, président syrien - Sputnik Afrique
Assad: Damas intéressé par des achats d’armes russes
Un tel commentaire a été fourni suite aux propos du Président syrien Bachar el-Assad qui avait déclaré dans un entretien à Sputnik que les activités des forces aérospatiales russes étaient efficaces et suffisantes pour combattre les terroristes. Pourtant, il n'a pas écarté la nécessité d'une aide militaire russe au sol dans l'hypothèse d'un accroissement notable de terroristes du monde entier en Syrie.

Le rédacteur en chef de la revue Natsionalnaïa oborona (Défense nationale) Igor Korotchenko a signalé que la Russie avait accordé et accorderait une assistance militaro-technique indispensable aux forces gouvernementales syriennes et qu'elle poursuivrait ses frappes sur les terroristes depuis la mer et les airs. Il a ajouté que c'est l'armée syrienne qui devait combattre les extrémistes sur son territoire.

« Il va de soi que la Russie fera tout le nécessaire pour renforcer l'armée gouvernementale syrienne en termes de fournitures d'armes, de formation de spécialistes et d'aide de nos conseillers militaires. Cependant, les combats au sol sont la mission que doit remplir l'armée d'Assad. L'assistance militaire à la Syrie est réalisée par nos forces aérospatiales et notre marine », a noté l'expert.

Système de missiles S-400 - Sputnik Afrique
La Russie pourrait livrer à la Syrie des systèmes de DCA à titre prioritaire
Le président de l'Académie des problèmes géopolitiques Konstantin Sivkov pense autrement. Selon lui, la Russie dispose de ressources en vue d'engager une opération terrestre en Syrie en réponse à une demande appropriée du gouvernement syrien, mais un tel scénario est hautement indésirable et n'est pas envisagé pour le moment.

« Il est bien qu'aujourd'hui nous n'ayons pas un tel besoin (d'introduire des unités terrestres en Syrie, ndlr) », a-t-il indiqué.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала