Un regard sur les défenses aériennes syriennes face aux Tomahawks US

© Sputnik . Pavel LisitsynDes systèmes antiaériens russes S-300
Des systèmes antiaériens russes S-300 - Sputnik Afrique
Dans une interview à Sputnik, le Président syrien Bachar El-Assad a déclaré que Damas s’intéressait à l’achat de systèmes de défense antiaérienne avancés en Russie. À l’heure actuelle, l’armée syrienne possède des systèmes soviétiques S-200, qui ne peuvent assurer une défense optimale dans les conditions du combat moderne.

Le Président syrien Bachar El-Assad a déclaré à Sputnik le vendredi 21 avril dans une interview exclusive que Damas envisageait d'acheter des systèmes russes de défense antiaérienne modernes, car plus de la moitié du matériel antiaérien syrien a été détruite par des terroristes. Il a ajouté que pour le moment, Moscou et Damas négociaient au sujet de la fourniture de systèmes supplémentaires.

« Nous ne pouvons pas donner de chiffres précis maintenant, car, comme vous le savez, c'est de l'information militaire, mais je peux vous dire que c'est plus de 50 % », a commenté M. Assad sur l'arsenal antiaérien syrien restant.

L'armée syrienne dispose de systèmes de missiles surface-air S-200 (code l'OTAN SA-5 Gammon), livrés pour la première fois par l'Union soviétique en Syrie en janvier 1983.

« Au tout début des attaques, ils ont commencé à détruire la défense antiaérienne syrienne, qui n'avait rien à voir avec ce qu'ils appelaient à l'époque des "manifestations pacifiques". La majorité des sites de défense antiaérienne se trouve en dehors des villes, dans les zones périphériques, c'est pourquoi ils ont commencé à attaquer ces infrastructures, ce qui a eu un impact dramatique pendant la crise », a expliqué le Président syrien.

Bachar el-Assad, président syrien - Sputnik Afrique
Assad: Damas intéressé par des achats d’armes russes
En novembre 2016, le ministère russe de la Défense a déclaré que les forces russes avaient réparé quelques systèmes syriens S-200 et les avaient rendus à nouveau opérationnels. Par exemple, en juillet 2016, l'armée syrienne, à l'aide des spécialistes russe, s a reconstruit un site pour des S-200 à l'aéroport de Kweires, près d'Alep.

Bien que ce système de défense antiaérienne soviétique ait été conçu pour protéger des infrastructures militaire et civile cruciales contre tous types d'attaques aériennes, il ne peut pas garantir une défense à100 %, étant entré en service il y a 50 ans, en 1967.

Le sénateur russe Viktor Ozerov a déclaré samedi que la Russie était prête à fournir à la Syrie de nouveaux systèmes de défense antiaérienne si Moscou et Damas parvenaient à conclure un accord.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала