Les 5 surprises du défilé de la Victoire 2017

© Sputnik . Eugene Biyatov / Aller dans la banque de photosTor-M2DT
Tor-M2DT - Sputnik Afrique
Plus de 90 000 militaires participeront à la cérémonie solennelle consacrée au 72e anniversaire de la fin de la Grande Guerre patriotique, mardi 9 mai, dans 28 villes russes: la rubrique spécialement créée par le ministère russe de la Défense sur son site officiel donne déjà un avant-goût des nouveautés de l'édition 2017.

En règle générale les défilés de la Victoire sont organisés dans toutes les villes selon le même schéma mais chaque année, les organisateurs apportent tout de même des nouveautés. Le 9 mai 2017 ne fera pas exception.

Le matériel arctique

La 71ème anniversaire du Défilé de la Victoire à Moscou - Sputnik Afrique
La 71ème anniversaire du Défilé de la Victoire à Moscou
Cette année, le matériel militaire spécialement conçu pour le groupe arctique défilera pour la première fois sur la place Rouge de Moscou. Le public pourra ainsi découvrir les systèmes antiaériens Pantsir-SA et Tor-M2DT déjà déployés sur l'archipel François-Joseph à environ 80° de latitude. Les deux systèmes ont été montés sur le châssis des tout-terrains articulés à chenilles DT-30 Vitiaz, ce qui a significativement augmenté leur mobilité et leur capacité de franchissement.

Pendant les essais, le Vitiaz a arpenté pratiquement sans problème un ravin pratiquement vertical, franchi les obstacles aquatiques sans perte de vitesse et roulé à toute vitesse en terrain accidenté. Ces capacités sont vitales pour la région arctique car peu de véhicules militaires sont capables de franchir des champs d'hummock et des zones d'eau. Les Pantsir-SA et Tor-M2DT seront les seuls à défiler sur la place Rouge avec une peinture de camouflage hiver.

© Sputnik . Eugene Biyatov / Aller dans la banque de photosPantsir-SA
Pantsir-SA - Sputnik Afrique
Pantsir-SA

De nouveaux avions pour les as

Un bataillon féminin défile sur la Place Rouge le 9 mai 2016 - Sputnik Afrique
Les mini-jupes, fer de lance de l'armée russe?
Les fameux groupes russes de voltige participeront traditionnellement au final de la partie aérienne du défilé de la Victoire à Moscou en survolant les spectateurs aux commandes de leurs chasseurs. Tandis que les Striji ("Martinets") passeront au-dessus de la place Rouge à bord de leurs MiG-29 habituels, les Rousskie Vitiazi ("Preux russes") présenteront pour la première fois au grand public un groupe de Su-30SM. Les Preux ont reçu ces chasseurs lourds de la compagnie Irkout, plus faciles à piloter que les Su-27 sur lesquels ils volaient auparavant, en automne 2016. Les moteurs AL-31LF à vecteur de poussée dirigé permettent aux pilotes d'accomplir des figures complexes de haute voltige avec moins d'efforts.

Les chasseurs Su-30 ont fait leurs premières armes en Syrie où ils remplissent des missions d'accompagnement et de couverture de bombardiers et des avions d'attaque russes. Selon les militaires, l'avion a montré d'excellentes performances.

© Sputnik . Maxim Blinov / Aller dans la banque de photosSu-30
Su-30  - Sputnik Afrique
Su-30

D'ailleurs, cette année, l'aviation participera pour la première fois au défilé de la Victoire à Saint-Pétersbourg. La place du Palais sera survolée en ordre de combat par des hélicoptères Mi-8, Mi-26, Mi-35, Mi-28N, Ka-52, par des chasseurs Su-27, MiG-29SMT, MiG-31BM, Su-35, Su-34, ainsi que par des avions de transport An-12, An-26 et Tu-134 — soit plus de 40 appareils. Rappelons qu'en 2016 des chars avaient défilé pour la première fois à Saint-Pétersbourg pendant les festivités consacrées au 70e anniversaire de la Victoire.

Les missiles baltiques

Des missiles de garde côtière Bal et Bastion seront présentés pour la première fois pendant le défilé de la Victoire à Kaliningrad. La flotte baltique a reçu mi-avril ces deux systèmes, qui sont capables d'éliminer des navires avec des missiles Kh-35 et Oniks dans un rayon de 500 km. Ces systèmes ont également été déployés en Crimée et dans les Kouriles. Selon les analystes occidentaux, les armements russes de garde côtière couplés aux systèmes antiaériens S-400 et aux complexes tactiques Iskander peuvent entière bloquer l'accès de l'ennemi à certaines régions du monde.

© Ministère de la Défense / Aller dans la banque de photos des missiles Oniks
 des missiles Oniks - Sputnik Afrique
des missiles Oniks

De nouvelles troupes

Des représentants du mouvement de jeunesse patriotique Iounarmia défileront pour la première fois cette année. Créé le 29 octobre 2015 avec la participation conjointe du ministère de la Défense de l'Association volontaire de soutien à l'Armée, l'Aviation et la Flotte (DOSAAF) et du Club sportif central de l'armée, il vise à susciter l'intérêt de la génération montante pour la géographie, l'histoire de la Russie et de ses peuples, des héros, des scientifiques et des chefs militaires éminents. Tout écolier, organisation militaro-patriotique, club ou unité de recherche peut se joindre au mouvement.

Actuellement Iounarmia réunit plus de 30 000 jeunes Russes âgés entre 11 et 18 ans. Certains d'entre eux défileront au même titre que les adultes sur les places centrales des villes russes — Moscou, Khabarovsk, Nijni Novgorod et d'autres. Leur signe distinctif sera un béret rouge vif.

© Sputnik . Eugene Yepanchintsev / Aller dans la banque de photosIounarmia
Iounarmia - Sputnik Afrique
Iounarmia

Ce sera également le premier défilé des soldats et officiers du 61e détachement d'infanterie de marine des forces côtières de la flotte du Nord basée dans le village de Spoutnik, dans la région de Mourmansk. Cette unité est riche d'une histoire militaire glorieuse mais n'a encore jamais défilé sur la place Rouge le 9 mai.

Un nouveau char (déjà familier)

Les étudiantes de l'Université militaire du ministère russe - Sputnik Afrique
Parade de la Victoire à Moscou, édition 2016
Des chars T-72B3M seront présentés pour la première fois pendant le défilé de la Victoire à Moscou. Plusieurs médias ont publié cette semaine des photos de ces blindés prises pendant la répétition du défilé à Alabino.

En soi, le modèle T-72B3 est familier au public depuis longtemps car il participe depuis quelques années au biathlon de chars de combat et entre activement en service dans les unités à travers le pays. On suppose que le T-72B3 et le T-90 constitueront le noyau des forces blindées de la Russie jusqu'à l'arrivée massive du futur char Armata. Le modèle T-72B3M est tout de même complètement neuf et a été présenté pour la première fois en 2016.

© Sputnik . Ulyana Solovyova / Aller dans la banque de photosT-72B3
T-72B3 - Sputnik Afrique
T-72B3

Ces chars se distinguent également des versions précédentes par leur aspect — essentiellement grâce au blindage réactif Relikt et au blindage espacé sur le compartiment moteur et à l'arrière de la tourelle. De plus, le système de chargement automatique a été amélioré, le moteur a été significativement renforcé et le système de conduite de feu, selon les sources ouvertes, a été remplacé par le tout nouveau système Kalina — notamment installé sur le futur char T-14 Armata.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала