Merkel dévoile les plans de l’UE pour repenser son expérience frontalière

La chancelière fédérale allemande Angela Merkel, largement connue pour sa politique d’accueil des migrants, annonce des mesures plutôt restrictives en matière de circulation des personnes à l’intérieur de l’Union européenne: il s’agit d’un registre unique pour ceux qui y entrent et en sortent.

L'instauration d'un registre unique européen chargé de fixer les données sur toutes les personnes qui pénètrent dans l'Union européenne et en sortent est en cours, indique la chancelière fédérale allemande Angela Merkel.

Un centre d'accueil des réfugiés, Allemagne - Sputnik Afrique
Une ville allemande demande 736.000 euros à Merkel pour l'accueil des migrants
La chancelière a tenu un discours au congrès sur le thème de la sécurité intérieure organisé par le groupe de l'Union chrétienne-démocrate et de l'Union chrétienne-sociale au Bundestag.

« Nous avons créé un espace de liberté, soi-disant l'espace Schengen, où nous pouvons circuler librement, qui est marqué par les échanges commerciaux et les échanges de services libres, nous nous dirigeons vers le marché intérieur digital, […] mais l'espace de liberté et de sécurité a ses limites », a déclaré la chancelière fédérale allemande.

Selon Angela Merkel, si les limites imposées par les demandes au sein de l'espace Schengen ne correspondent plus aux frontières nationales, les pays doivent apprendre à défendre leurs frontières extérieures.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала