USA: la Turquie frappe des cibles kurdes en Syrie et en Irak sans coordonner son attaque

La Turquie a averti Washington de la frappe aérienne contre des positions du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) en Syrie et en Irak moins d’une heure avant de la déclencher, a déclaré John Dorian, colonel de l’armée de l’air américaine lors du briefing.

D'après le colonel de l'armée de l'air américaine John Dorian, l'État-major général de la Turquie a informé les États-Unis de la réalisation de frappes aériennes de l'armée turque sur le territoire de la Syrie et de l'Irak, lesquelles ont tué 70 militants kurdes, une heure seulement avant le déclenchement de l'attaque.

« Le délai que la Turquie nous a donné était inapproprié et insuffisant », a fustigé le colonel, tout en ajoutant que le gouvernement turc avait averti les alliés sans coordonner ses actions avec ces derniers.

Selon lui, les militaires américains se trouvaient à seulement 10 km du lieu de l'attaque.

« Ce moyen de mener une opération n'était pas du tout sûr », a souligné M. Dorian.

Militaires kurdes (archives) - Sputnik Afrique
La Turquie frappe des positions kurdes en Syrie et en Irak, des morts
À son tour, le Président turc Recep Tayyip Erdogan a fait savoir dans une interview accordée à Reuters qu'il avait informé tous ses partenaires, y compris la Russie, les États-Unis et le Kurdistan irakien avant le lancement de l'opération aérienne.

Il a ajouté que la Turquie poursuivrait ses activités militaires au nord de l'Irak et en Syrie jusqu'à ce que tous les « terroristes » soient pas éliminés.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала