Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Pas encore Président, Macron menace la Pologne de sanctions

© Photo pixabayStop
Stop - Sputnik France
S'abonner
Alors qu’il n’est que candidat à la présidentielle, Emmanuel Macron menace de prendre des mesures à l’encontre de la Pologne, qu’il accuse d’enfreindre « tous les principes » de l’Union européenne. Varsovie a fustigé de son côté les « tendances protectionnistes » de Macron.

Emmanuel Macron est favorable à des sanctions européennes contre Varsovie, a-t-il affirmé dans une interview au quotidien régional La Voix du Nord, dans le contexte de la délocalisation d'une usine Whirlpool d'Amiens (nord) à Lodz, qui doit conduire à la mise au chômage de quelque 290 ouvriers français.

« Dans les trois mois qui suivront mon élection, il y aura une décision prise sur la Pologne. Je mets ma responsabilité sur la table sur ce sujet (…). On ne peut pas avoir un pays qui joue des écarts fiscaux sociaux au sein de l'Union européenne et qui est en infraction de tous les principes de l'Union », a dit Emmanuel Macron à La Voix du Nord. Et d'ajouter: « Je veux que sur le non-respect des droits et des valeurs de l'Union européenne, des sanctions soient prises ».

Outre la Pologne, Macron vise également à poursuivre une politique plus sévère à l'encontre d'autres pays, qui, selon lui, violent les principes de l'UE, notamment la Hongrie.

Marine Le Pen - Sputnik France
Le Pen gagne en popularité, Macron perd, selon un sondage
« On ne peut pas avoir une Europe qui débatte de la décimale sur chacun des sujets budgétaires de chaque pays et qui, lorsque vous avez un pays membre de l'Union européenne qui se comporte comme la Pologne, ou la Hongrie, sur des sujets liés à l'université et au savoir, aux réfugiés, aux valeurs fondamentales, décide de ne rien faire. »

Varsovie a qualifié de « malvenue » la déclaration d'Emmanuel Macron en faveur de « sanctions » européennes contre la Pologne.

« Nous ne sommes pas d'accord pour que la Pologne soit utilisée ainsi dans la campagne électorale en France », a déclaré Rafal Bochenek, porte-parole du gouvernement polonais dans la nuit de jeudi à vendredi à l'agence nationale PAP.

« Ce genre de propos montre que des tendances protectionnistes sont toujours présentes au sein de l'UE, tendances qui affectent négativement le développement du marché libre et vont clairement à l'encontre des valeurs qui doivent être à la base de la construction de l'UE », a poursuivi Rafal Bochenek, cité par l'AFP.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала