La Russie prête à relancer l’accord sur le plutonium militaire

Les USA, qui se réservent le monopole d’évaluer le respect par d’autres pays des accords sur les armements et la sécurité, ont failli à remplir leurs obligations concernant la destruction de plutonium militaire, obligeant Moscou à suspendre l’accord concerné. Mais il est toujours prêt à revenir sur sa décision, selon la diplomatie russe.

Moscou peut relancer l'accord nucléaire russo-américain sur le plutonium militaire (PDMA), si Washington respecte la méthode de retraitement prévue par ce document, a déclaré samedi le ministère russe des Affaires étrangères, suite à la publication d'un nouveau rapport américain sur le respect des accords de contrôle des armements par les États du monde.

« La Russie est prête à étudier la possibilité de revenir à la réalisation de l'accord sur le plutonium militaire dès que les États-Unis […] s'en tiendront à la méthode de démantèlement prévue », a indiqué le ministère.

Selon la diplomatie russe, les États-Unis « appellent à respecter formellement les normes du droit international […] et se réservent le monopole d'évaluer le respect par d'autres pays de leurs engagements […]. Les auteurs du rapport ont encore essayé de présenter les États-Unis comme le seul État du monde respectant d'une façon impeccable ses obligations dans le domaine du contrôle des armements, du désarmement et de la non-prolifération ».

plutonium - Sputnik Afrique
Les conditions de Poutine pour un accord sur le plutonium militaire
Toutefois, la manière américaine de fustiger d'autres pays et d'appeler à les punir s'explique par les violations commises par les États-Unis dans ce domaine et « témoigne notamment des craintes de Washington d'être poursuivis pour ses accusations infondées », a ajouté le ministère des Affaires étrangères.

Le ministère a rappelé que les autorités américaines avaient entrepris une série d'actions inamicales après l'entrée en vigueur de l'accord en 2011. Elles ont notamment adopté la loi Magnitski en 2012 et adopté des sanctions contre certains individus et organismes russes après la réunification de la Crimée avec la Russie en 2014. Ces mesures visaient à saper l'économie et la stabilité sociale en Russie.

Dans le même temps, « l'Otan a commencé à développer son infrastructure militaire et augmenter le nombre des effectifs américains à proximité des frontières russes ce qui rompt l'équilibre stratégique en Europe et peut entraîner la montée de tension », a rappelé le ministère.

Compte tenu du fait que les États-Unis ont failli à remplir les conditions de l'accord nucléaire sur le plutonium, le Président russe Vladimir Poutine a décidé fin octobre 2016 de suspendre ce document conformément à l'article 62 de la Convention de Vienne de 1969.

plutonium - Sputnik Afrique
Plutonium: Moscou suspend un accord suite aux actes hostiles des USA
Washington et Moscou se sont engagés en 2000 à éliminer chacun 34 tonnes de plutonium militaire excédentaire issu de la guerre froide en les recyclant sous forme de combustible MOX à usage civil. L'accord bilatéral prévoyait la construction d'une usine de recyclage de plutonium militaire sur le site de Savannah River, à Aiken, en Caroline du Sud.

La Russie a créé toute l'infrastructure nucléaire nécessaire pour respecter les engagements assumés. Washington pour sa part ne respectait pas l'accord. Ainsi, les États-Unis n'envisagent pas de recycler le plutonium, mais de le mélanger à d'autres matériaux et de l'envoyer dans des stockages de déchets radioactifs. Comme l'a indiqué Vladimir Poutine, cette option pourrait potentiellement permettre de retirer le plutonium des stocks pour le recycler et le transformer en matériaux pour ogives nucléaires.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала