Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Un avion espion approche de la Russie… suivi par des milliers d’internautes

© Sputnik . SkryinikovUn avion espion approche de la Russie… suivi par des milliers d’internautes
Un avion espion approche de la Russie… suivi par des milliers d’internautes - Sputnik France
S'abonner
Un avion-espion britannique a été détecté non loin des frontières russes à l’aide d’une application mobile toute simple.

Un avion de reconnaissance de l'armée de l'air britannique RC-135W Rivet Joint a été localisé près de la ville russe de Kaliningrad (ouest) via des applications de suivi des avions de passagers de type Flightradar24 ou Planefinder.

D'après le Daily Mail, le but du RC-135W était la collecte de données sur la base navale russe locale. Pourtant, sa mission a été mise à jour: des centaines de milliers de personnes suivaient l'avion-espion s'approchant des frontières russes à huit kilomètres d'altitude.

Sur les captures d'écran publiées sur les réseaux sociaux, l'avion immatriculé RRR7220 se trouve à environ 100 km de Kaliningrad.

Un avion-laboratoire - Sputnik France
«Radar volant»: l'avion de reconnaissance russe dernier cri A-100 testé en vol
Le Daily Mail affirme que l'avion britannique était accompagné par des avions-espions américains et des chasseurs-bombardiers F-35A. Les experts interrogés par le journal ont supposé qu'il réalisait une mission de contre-mesures électroniques et cherchait à s'opposer aux tentatives des militaires russes de détecter les F-35A.

D'après un employé du Royal United Services Institute Justin Bronk, les avions britanniques et américains cherchaient probablement à provoquer une réaction de la DCA russe car selon lui, les militaires russes n'utilisent pas leurs radars à pleine capacité d'habitude.

Le Daily Mail précise que la création du RC-135W a coûté 650 millions de livres sterlings (à peu près 772 millions d'euros) au budget britannique.

Un avion de détection et de commandement Boeing E-3 Sentry AWACS - Sputnik France
Un avion de reconnaissance AWACS français scanne la frontière russe
Auparavant, le 27 février 2017, un avion de reconnaissance RC-135W immatriculé 62-4138 s'était approché des frontières russes du côté de la Pologne. À la mi-janvier 2017, des avions militaires américains et suédois ont simultanément effectué des vols le long des frontières russes dans la région de Kaliningrad.

D'après des médias russes, les vols de reconnaissance des avions des pays occidentaux dans cette zone sont devenus plus fréquents après le déploiement dans la région de Kaliningrad de systèmes de défense antiaérienne S-400, de systèmes de missiles balistiques Iskander et de systèmes de missiles de défense côtière Bastion et Bal, ainsi qu'en raison du transfert en mer Baltique de deux navires militaires russes depuis la mer Noire.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала