Les frappes de la coalition anti-Daech ont tué plus de 350 civils

© AP Photo / Bram JanssenLes frappes de la coalition anti-Daech ont tué plus de 350 civils
Les frappes de la coalition anti-Daech ont tué plus de 350 civils - Sputnik Afrique
Plus de 350 civils ont été tués en Irak et en Syrie suite à des frappes aériennes effectuées par la coalition internationale anti-Daech dirigée par Washington, depuis le début de l'opération en 2014, d’après un récent rapport de l'armée américaine.

352 civils sont décédés à la suite d'attaques aériennes de la coalition anti-Daech dirigée par les États-Unis, la Combined Joint Task Force (CJTF), depuis le début de l'opération Inherent Resolve (OIR) en 2014, a annoncé l'état-major de la coalition sur son site officiel, ajoutant que 42 autres cas de décès de civils étaient considérés.

« À l'heure actuelle, selon les informations disponibles, la CJTF constate qu'il est plus probable qu'improbable qu'au moins 352 civils aient été involontairement tués par des frappes de la Coalition depuis le début de l'opération Inherent Resolve », est-il précisé dans un communiqué.

Le bilan publié par le Pentagone est visiblement inférieur aux chiffres diffusés par des groupes extérieurs. Ainsi, d'après Airwars, plus de 3 000 civils ont été tués depuis le début des opérations.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала