Australie: un média licencie 25% de ses journalistes le Jour de la liberté de la presse

© AFP 2022 Saeed Khan Sydney
Sydney - Sputnik Afrique
Confrontés à des problèmes financiers, les patrons d’un des principaux médias australiens annoncent la suppression du quart de ses employés. Une décision qui a déclenché une grève des journalistes.

Les employés d'une des principales sociétés médiatiques d'Australie, Fairfax Media, se sont mis en grève de sept jours en réponse à la décision de leur administration de procéder à des coupes drastiques.

google - Sputnik Afrique
Filtre anti-fake de Google: les médias mainstream sont-ils les seuls crédibles?
Mercredi, Fairfax Media a annoncé le licenciement de 125 employés, soit un quart du personnel de la rédaction. Face à la chute des revenus, la société a déjà procédé, l'année dernière, à des licenciements et à une restructuration.

Fairfax regroupe, entre autres, Sydney Morning Herald, Age et Australian Financial Review.

« En grève pour une semaine », a écrit sur Twitter le correspondant politique en chef du Sydney Morning Herald et d'Age, James Massola. Il a été soutenu par ses collègues, les abonnés et les défenseurs des droits des journalistes.

Il est à noter que les licenciements ont été annoncés le 3 mai, Journée mondiale de la liberté de la presse.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала