Le Front national est-il un parti républicain?

Le Front national est-il réellement infréquentable et si oui, pourquoi n’est-il pas interdit? Rachel Marsden revenait sur le sujet en compagnie de Pierre-Yves Rougeyron, juriste et spécialiste en intelligence économique.

Pour avoir rallié Marine Le Pen, Nicolas Dupont-Aignan a été qualifié dès vendredi soir par les Républicains de « pétainiste », de « Pierre Laval », de « vrai collabo ». Cette annonce du candidat souverainiste a ainsi déclenché les cris d'orfraie chez une grande partie de la classe politique.

Pierre-Yves Rougeyron invoque le droit pour déclarer que le FN est républicain « Le Front national n'a pas été interdit. D'un point de vue juridique, le débat est clos. C'est un parti républicain depuis sa création, qu'on soit d'accord ou non avec sa direction. Sinon il aurait été interdit. Il y a en France des lois sur la dissolution des ligues et elles ne sont pas applicables dans le cadre du Front national. »

Il ajoute ainsi que « le terme de république implique l'unité du corps politique sous la loi. Donc quelqu'un qui ne croit pas à la souveraineté n'est pas républicain, donc Monsieur Macron ne l'est pas, ses mandants ne le sont pas […]. Les seuls antirépublicains que je vois dans cette élection, c'est les gens qui votent En Marche!. »

Retrouvez l'intégralité de l'émission sur notre chaîne YouTube

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала