Défense russe: la Russie et les USA restent en contact au niveau opérationnel en Syrie

© Ministère russe de la Défense / Aller dans la banque de photosDéfense russe: la Russie et USA restent en contact au niveau opérationnel en Syrie
Défense russe: la Russie et USA restent en contact au niveau opérationnel en Syrie - Sputnik Afrique
Sergueï Choïgou, le ministre russe de la Défense, a déclaré le 3 mais que la coopération entre la Russie et les États-Unis en Syrie serait préservée, notamment au niveau opérationnel. En effet, pour les deux pays, la sécurité de leurs opérations aériennes passe avant les tensions qui peuvent exister par ailleurs entre Moscou et Washington.

Les contacts entre la Russie et les États-Unis en Syrie se poursuivent au niveau opérationnel, a indiqué Sergueï Choïgou au cours d'un entretien avec des journalistes. « Tout d'abord, nous reposons sur le fait que nous avons besoin que nos pilotes soient en sécurité », a-t-il souligné.

« Nous sommes tellement serrés [dans le ciel syrien, ndlr] que nous sommes bien obligés de coopérer, donc nous avons des contacts au niveau opérationnel et ils seront préservés », a également noté le ministre russe de la Défense.

La Russie a suspendu le mémorandum sur la prévention des incidents et la sécurité des vols de l'aviation le 7 avril après le tir de plus de près de 50 missiles de croisière américains contre l'aérodrome syrien de Chayrat, dans la province de Homs. Les États-Unis ont annoncé avoir agi en représailles à l'incident impliquant un prétendu usage d'arme chimique en Syrie.

2 мая 2017. Президент РФ Владимир Путин перед началом встречи с федеральным канцлером ФРГ Ангелом Меркель. - Sputnik Afrique
Poutine: les pays garants du règlement feront tout pour une désescalade en Syrie
En suspendant le mécanisme de prévention des incidents dans le ciel syrien, la Russie a clairement laissé entendre qu'elle ne permettrait pas aux États-Unis de prendre des décisions unilatérales et non concertées en Syrie.

Moscou a ranimé le mémorandum le 13 avril à la demande du secrétaire d'État américain Rex Tillerson, en soulignant que cette démarche américaine avait été dictée, avant tout, par le besoin des États-Unis de coordonner les actions des deux puissances dans le ciel syrien.

Le 13 avril déjà, c'est-à-dire au lendemain de la visite de Rex Tillerson à Moscou, le porte-parole du département d'État américain Mark Toner a annoncé que le mécanisme de prévention des incidents avait été rétabli.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала