100 jours de Donald Trump: le bilan

Le bilan de Donald Trump après cent jours à la Maison-Blanche est difficile à établir. Retour sur le sujet avec Rachel Marsden en compagnie de George Clément, porte-parole du comité français de soutien à Donald Trump et Harold Hyman, journaliste franco-américain spécialiste de géopolitique.

Les 100 premiers jours du mandat présidentiel américain illustrent habituellement les capacités du nouveau chef d'État à se démarquer de son prédécesseur et à mettre en œuvre ses promesses de campagne. Donald Trump avait promis de renverser la table à Washington: y-est-il parvenu?

Harold Hyman « distingue deux choses, le climat qu'il anime qui est très mauvais et l'action qu'il mène qui n'est pas forcément mauvaise. C'est un peu tôt pour dire à quel point son action est bonne […]. En politique étrangère, il est en train de faire bouger les lignes […] sur la Corée du Nord, et tout dernièrement la Syrie et surtout, Israël-Palestine. »

George Clément estime que Jared Kushner, le gendre de Donald Trump et très haut-placé dans la hiérarchie à la Maison-Blanche « pose un problème économique et financier, et donc politique. Puisqu'on s'aperçoit d'abord qu'il fait des affaires sérieuses et importantes avec Soros. » Le soutien français de Trump poursuit en déclarant que le népotisme dont fait preuve le nouveau Président américain « pose un problème important dans sa base, dans les médias qui le soutiennent et qui l'ont soutenu. Ça passe assez mal. »

Retrouvez l'intégralité de l'émission sur notre chaine YouTube

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала