Quand Rodrigo Duterte appelle Xi Jinping à la demande de Donald Trump

© AP Photo / Aaron FavilaQuand Rodrigo Duterte appelle Xi Jinping à la demande de Donald Trump
Quand Rodrigo Duterte appelle Xi Jinping à la demande de Donald Trump - Sputnik Afrique
Le Président des Philippines Rodrigo Duterte a raconté les détails d'une conversation téléphonique avec son homologue chinois Xi Jinping qui a eu lieu cette semaine à la demande du Président des États-Unis Donald Trump.

Selon Rodrigo Duterte, son entretien téléphonique avec Xi Jinping a eu lieu le mercredi 3 mai. Le Président des Philippines a expliqué qu'il s'était entretenu avec son homologue chinois sur la demande de Donald Trump.

Philippine President Rodrigo Duterte gestures while delivering a speech during the 80th National Bureau of Investigation (NBI) founding anniversary at the NBI headquarters in metro Manila - Sputnik Afrique
L'invitation de la discorde du Président philippin aux USA entourée de réprobations

« Alors, j'ai appelé le Président Xi Jinping. "Je vous appelle à la demande du Président des États-Unis", ai-je précisé », a déclaré Duterte en intervenant à la ville de Davao.

Le Président a également expliqué que son but était de convaincre Xi Jinping de jouer un rôle plus important dans le désamorçage des tensions dans la péninsule de Corée.

« "Nous sommes tous tombés d'accord à l'ASEAN, et même le Président Trump, sur le fait que vous pouviez faire quelque chose" », a-t-il déclaré, citant ses propres propos.

Rodrigo Duterte - Sputnik Afrique
Après avoir insulté Obama, Duterte encense Trump

Les dirigeants américain et philippin Donald Trump et Rodrigo Duterte se sont entretenus par téléphone samedi 29 avril, à l'issue du sommet de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) qui s'était tenu à Manille et qui cette année est présidée par les Philippines. Lors de cette conversation Donald Trump a invité Rodrigo Duterte aux États-Unis « afin de se pencher sur l'alliance américano-philippine qui évolue actuellement dans une direction très positive ».

Le chef d'État philippin, élu à son poste en mai 2016, s'est distingué par de nombreuses déclarations peu complaisantes à l'égard de Washington durant le second mandat de Barack Obama. En octobre dernier, M. Duterte avait réclamé une « séparation » d'avec Washington avant de faire marche arrière en déclarant qu'il ne voulait pas torpiller une alliance vieille de 70 ans.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала