Le Pentagone reconnaît une frappe contre une mosquée syrienne

Une frappe portée contre un site religieux dans la province d'Alep, à la mi-mars, a coûté la vie à 42 personnes.

Les militaires américains ont reconnu avoir effectué une frappe contre un édifice qui faisait partie d'un site religieux dans la province d'Alep, relate la chaîne CNN citant une source au sein du Pentagone.

Selon l'interlocuteur du média, une enquête a démonté que le bombardement avait été réalisé contre un lieu de culte. La chaîne indique par ailleurs que le ciblage de ce type d'institutions, ainsi que des écoles et des hôpitaux, est interdit, et qu'une exception peut être faite uniquement suivant une procédure spéciale. Pour l'heure, il n'a pas encore été établi si le site bombardé faisait partie de la liste des cibles interdites ou s'il en avait été exclu.

Syrian civil defence volunteers, known as the White Helmets, dig through the rubble of a mosque following a reported airstrike on a mosque in the village of Al-Jineh in Aleppo province late on March 16, 2017. - Sputnik Afrique
Frappe US contre une mosquée syrienne: le demi-aveu du Pentagone
Au moins 42 personnes, des civils pour la plupart, ont été tuées et une centaine blessées le 16 mars dans des raids aériens de la coalition internationale sur une mosquée du nord du pays, indiquait le journal Haaretz, citant les rapports de plusieurs ONG présentes sur le terrain. Les avions de chasse ont frappé au moment de la prière, alors que l'édifice religieux du village d'Al-Jineh était bondé de fidèles, selon le quotidien.

Suite au bombardement, les militaires américains ont reconnu de leur côté avoir effectué une frappe dans le nord de la Syrie contre Al-Qaïda, mais ils ont nié avoir délibérément visé la mosquée.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала