Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Des médias boycottent la soirée électorale FN par solidarité avec leurs collègues refoulés

© AFP 2021 Philippe Desmazessoirée électorale FN
soirée électorale FN - Sputnik France
S'abonner
Une série de médias ayant été refusés d'accès à la soirée électorale du FN faut de place pour tous les journalistes, plusieurs titres français ont décidé de boycotter l'événement qui se déroule ce dimanche soir au Chalet du Lac, à Vincennes.

Le FN ayant refusé l'accès à plusieurs titres français et étrangers, une série de médias, dont Le Monde et L'Obs, ont décidé de boycotter la soirée électorale du parti lors de laquelle sa candidate à la présidentielle, Marine Le Pen, devait intervenir à l'issue du second tour.

« À l'instar de Libé, Le Monde, ou encore I, la rédaction de L'Obs, dont l'une des journalistes n'a pas non plus pu être accréditée, prend donc aussi la décision de boycotter cette soirée, organisée à Vincennes, au Chalet du Lac », écrit le Nouvel Observateur.

Comme le précise L'Obs, parmi les médias qui se sont vus refusés d'assister à la soirée FN, figurent Rue89, Mediapart, Buzzfeed, Streetpress, Bondy Blog, Explicite, Brut, Konbini et Charlie Hebdo.

« Cette pratique du black-listing n'est pas nouvelle au Front national, et avait notamment été dénoncée le 27 avril dernier par les sociétés de journalistes de 36 médias », précise le magazine.

Cité par les médias français, le directeur de communication du FN, Alain Vizier, avait plus tôt déclaré, que dans la salle réservée pour la soirée il n'y avait que 300 places contre 600 demandes.

Macron - Sputnik France
Sputnik n’est pas bienvenu au QG de Macron le soir du second tour
Ceci étant dit, le FN n’est pas le seul à refouler les médias. Ainsi, les journalistes de Sputnik n’ont pas réussi à obtenir une accréditation au QG du leader d’En Marché! malgré de nombreuses demandes.

Pendant le premier tour de la présidentielle, les journalistes de trois médias russes RT, Sputnik et Ruptly avaient également été refoulés.

Ce dimanche, la France a accueilli le second tour de la présidentielle. Selon les résultats préliminaires annoncés tout de suite après la fermeture des bureaux de vote, c'est Emmanuel Macron, le candidat d'En Marche!, qui remporte le second tour, devançant largement sa rivale Marine Le Pen.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала