Christian Estrosi démissionne de la présidence de la région PACA

© AFP 2022 BERTRAND LANGLOISPresident of the Provence Alpes Cote d'Azur region and former Nice mayor Christian Estrosi (R) gives to Franck, one of the three 'heroes' of the July 14 attack in Nice, the city's medal at the City hall in Nice, southeastern France, on July 25, 2016.
President of the Provence Alpes Cote d'Azur region and former Nice mayor Christian Estrosi (R) gives to Franck, one of the three 'heroes' of the July 14 attack in Nice, the city's medal at the City hall in Nice, southeastern France, on July 25, 2016. - Sputnik Afrique
Christian Estrosi a annoncé ce lundi sa démission de la présidence de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur (PACA) pour redevenir maire de Nice, a annoncé l’agence Reuters.

Ce lundi, le Président de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur (PACA) Christian Estrosi a annoncé qu'il démissionnait de son poste pour redevenir maire de Nice, une décision dictée par la victoire d'Emmanuel Macron à la présidentielle.

« Je démissionnerai donc de mon poste de Président de région pour redevenir le maire de Nice », a-t-il déclaré au cours d'une conférence de presse à Nice le lendemain du second tour de l'élection présidentielle, en précisant également que l'actuel maire, Philippe Pradal, avait lui aussi l'intention de quitter ses fonctions.

Par ailleurs, il a souligné qu'il avait l'intention de servir son département et sa ville au sein du conseil régional mais d'une manière différente, car son ambition est de s'engager pleinement dans le combat des élections législatives en juin 2017.

Rappelons que le 1er avril dernier, Christian Estrosi et Emmanuel Macron, alors candidat, s'étaient rencontrés à Nice. M. Estrosi s'est donc défendu de briguer un poste ministériel.

« Ma seule ambition c'est de servir ma ville et ma région, pas d'entrer au gouvernement… Mon objectif, c'est résolument Nice. C'est toujours Nice », a-t-il alors affirmé cité par Reuters.

Dans le même temps, la démission de M. Estrosi relance de nombreuses hypothèses sur la composition du premier gouvernement d'Emmanuel Macron qui devrait être annoncée lors de la passation de pouvoir à l'Élysée prévue dimanche 14 mai.

Toutefois, M. Estrosi insiste sur le fait d'avoir refusé d'exercer « toute responsabilité gouvernementale » sous la présidence Macron. Son entourage a également communiqué qu'il avait refusé un ministère.

French Economy Minister Emmanuel Macron (L) alongside President Francois Hollande (R). File photo. - Sputnik Afrique
Retrouvailles: Hollande promet d’être toujours aux côtés de Macron
Emmanuel Macron a été élu Président de la République le dimanche 7 mai avec 66,10 % des voix selon des résultats définitifs. 33,90 % des Français ont voté Marine Le Pen. Le second tour a été notamment marqué par une forte abstention (25,38 %), du jamais vu depuis 1969. Les blancs et nuls approchent les 9 % des inscrits (plus de quatre millions), ce qui constitue également un record pour une présidentielle.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала