Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Téhéran met en garde Riyad contre toute «bêtise»

© Sputnik . Iliya Pitalev / Aller dans la banque de photosMinistre iranien de la Défense Hossein Dehghan
Ministre iranien de la Défense  Hossein Dehghan - Sputnik France
S'abonner
Répondant à son homologue saoudien, qui a promis de ne pas attendre l’attaque de son territoire pour commencer à lutter contre l’Iran, le ministre iranien de la Défense lui a conseillé de ne pas réaliser de « démarche irréfléchie ».

Le ministre iranien de la Défense Hossein Dehghan a averti l'Arabie saoudite que si Riyad agissait de façon irréfléchie, seules les villes saintes des musulmans, La Mecque et Médine, seraient épargnées, communique l'agence Tasnim se référant à la chaîne de télévision libanaise Al-Manar.

« Nous leur (à l'Arabie saoudite) conseillons de ne pas faire de bêtises. Cependant s'ils commettent un acte irréfléchi, nous ne laisserons intact nul endroit à l'exception de La Mecque et de Médine », a déclaré le général Dehghan cité par l'agence iranienne Tasnim.

Le ministre iranien de la Défense a ainsi répondu aux propos de son homologue et vice-prince héritier d'Arabie saoudite, Mohammed ben-Salmane, selon lequel le désir de l'Iran de « contrôler le monde islamique » était un obstacle au dialogue avec l'Arabie saoudite.

« Nous savons que le but du régime iranien est d'atteindre le point focal des musulmans (La Mecque) et nous n'attendrons pas que le combat se déroule à l'intérieur de l'Arabie saoudite », a menacé le vice-prince héritier saoudien ajoutant qu'il ferait en sorte que la bataille se déroule « chez eux, en Iran ».

Protestataires iraniens rassemblés devant l'ambassade d'Arabie saoudite à Téhéran - Sputnik France
Exécution d'al-Nimr: protestations devant l'ambassade saoudienne en Iran
Les différends entre l'Iran et l'Arabie saoudite se sont exacerbés au début du « printemps arabe » au Proche-Orient en 2011, au cours duquel Téhéran soutenait les forces chiites et Riyad, les sunnites.

Début 2016, l'Arabie saoudite a rompu les relations diplomatiques avec l'Iran suite à l'attaque contre l'ambassade saoudienne à Téhéran provoquée par l'exécution en Arabie saoudite du dignitaire chiite Nimr Al-Nimr.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала