Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Liens entre Trump et la Russie? Quelques manifestants américains réclament une enquête

© REUTERS / Jonathan ErnstProtesters gather to rally against U.S. President Donald Trump's firing of Federal Bureau of Investigation (FBI) Director James Comey, outside the White House in Washington, U.S. May 10, 2017.
Protesters gather to rally against U.S. President Donald Trump's firing of Federal Bureau of Investigation (FBI) Director James Comey, outside the White House in Washington, U.S. May 10, 2017. - Sputnik France
S'abonner
Une centaine de manifestants s’est réunie près de la Maison-Blanche pour réclamer la relance de l’enquête sur de possibles liens entre Donald Trump et Moscou, après sa décision de limoger le directeur du FBI.

sortie - Sputnik France
Donald Trump renvoie le directeur du FBI
Le licenciement de James Comey, directeur du FBI et responsable de l'enquête sur la prétendue ingérence russe dans les élections présidentielles aux États-Unis pour favoriser la candidature de Donald Trump ne cesse de faire des vagues.

Ainsi, plus d'une centaine de manifestants s'est-elle réunie près de la Maison-Blanche pour réclamer d'ouvrir l'enquête et de nommer un procureur spécial pour élucider la question des possibles liens entre le chef d'État américain et Moscou, liens que Donald Trump a fermement nié deux jours auparavant.

« L'histoire sur les liens entre la Russie et Trump est un mensonge absolu. À quand la fin de cette supercherie aux frais des contribuables? », s'est-il indigné via Twitter.

Alexeï Pouchkov - Sputnik France
Absorbé par la «menace russe», le chef du FBI n’a pas vu venir son limogeage
​Donald Trump a annoncé ce mercredi avoir pris la décision de licencier le chef du FBI James Comey, en expliquant que M. Comey avait manqué à son devoir et n'était pas en mesure de diriger de manière efficace le service de renseignement intérieur.

Le 6 janvier, la CIA, le FBI et l'Agence nationale de la sécurité (NSA) ont publié un rapport accusant la Russie de s'être ingérée dans la présidentielle américaine en faveur du candidat républicain Donald Trump. Cependant, les services en question ont refusé d'en fournir des preuves, invoquant le caractère secret des documents. Le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov, a affirmé pour sa part que les allégations visant Moscou étaient « dénuées de tout fondement ».

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала