Zones de sécurité: toute violation des accords sera suivie de frappes, selon Assad

© REUTERSBachar el-Assad
Bachar el-Assad - Sputnik Afrique
Le Président syrien considère que l'initiative visant à mettre en place en Syrie quatre zones de sécurité donne la possibilité aux groupes combattants de déposer les armes. Or, souligne-t-il, ceux qui tenteront de violer les accords subiront aussitôt des frappes.

Conclu à Astana, l'accord qui met en place en Syrie quatre zones de sécurité donne la possibilité aux hommes armés de rendre les armes, a déclaré le Président Bachar el-Assad dans une interview à la chaîne biélorusse ONT.

« L'objectif de ces zones est de donner aux combattants la chance de conclure une trêve avec le gouvernement. C'est une chance pour un homme armé de réfléchir », a-t-il indiqué avant de rappeler que ceux qui acceptent de déposer les armes seraient amnistiés.

« Nous ne savons pas si les groupes armés profiteront de cette occasion. Des initiatives antérieures se sont soldées par des échecs, suite à l'ingérence de certains pays qui ont contribué à la montée de l'escalade militaire », a encore ajouté M. Assad tenant à souligner que chaque escalade était vouée à l'échec.

« Les forces armées russes et syriennes, avec le soutien d'Iran et du [mouvement chiite libanais] Hezbollah frapperont chaque mouvement terroriste qui tentera de violer les accords », a averti le Président syrien.

Et de rappeler que l'initiative en question émanait de la Russie et que son principe était juste, mais qu'il fallait attendre avant qu'elle ne donne des résultats.

Syrie - Sputnik Afrique
Zones de désescalade en Syrie: la diplomatie russe dévoile le texte du mémorandum
Bachar el-Assad a par ailleurs précisé qu'il pouvait « faire des concessions sur des questions personnelles et non lorsqu'il s'agit de la souveraineté, de la constitution ou de l'indépendance ».

Les représentants des pays garants du cessez-le-feu en Syrie (Russie, Iran et Turquie) ont signé lors du round des négociations internationales tenu les 3 et 4 mai à Astana, un mémorandum portant création de quatre zones de sécurité.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала