Pour le renseignement US, Moscou et Pékin se préparent à la guerre des étoiles

CC0 / / Star Wars
Star Wars - Sputnik Afrique
La Russie et la Chine seraient en train d’élaborer les armes antisatellite, a indiqué dans son rapport le directeur du renseignement national des États-Unis, évoquant les menaces principales auxquelles leur pays pourrait être confronté.

Pour Dan Coats, directeur du renseignement national des États-Unis, Moscou et Pékin représentent les deux dangers les plus sérieux.

« Notre estimation est que la Russie et la Chine pensent qu'il est indispensable de répondre à chaque avantage militaire des États-Unis, que ce soit dans les systèmes militaires, civils ou spatiaux. Et ils [Moscou et Pékin, ndlr] se penchent de plus en plus sur la possibilité d'attaque visant les systèmes spatiaux comme une partie de leur future doctrine militaire. Les deux pays continueront de fabriquer tout le spectre des armes antisatellite comme moyen de réduire l'efficacité des forces armées des États-Unis », a-t-il mentionné dans son rapport, présenté au comité du renseignement du Sénat.

Par ailleurs, il prétend que Moscou et Pékin vont « tout faire pour concevoir ces armes visant à affronter dans l'espace tous les adversaires présumés et, en premier lieu, les États-Unis » quoiqu'au niveau diplomatique « ils vont prôner la démilitarisation de l'espace » et parler du « principe du refus de la disposition des armes ».
En outre, le service du renseignement américain souligne la possibilité de brouillage des satellites militaires et des systèmes globaux de positionnement comme, par exemple, le GPS.

« La Russie a l'intention de moderniser ses forces du combat radioélectrique et déployer une nouvelle génération d'armes de guerre radioélectrique vers 2020. En même temps, l'Iran et la Corée du Nord élargissent également leurs possibilités, en violation des règles de communications militaires et de navigation », relate le rapport.

De plus, selon le renseignement américain, Moscou et Pékin vont créer d'ici quelques années des systèmes visant à détruire des satellites, tandis que Pékin serait « proche de pouvoir déployer des systèmes basés au sol visant à les intercepter. »

« La Russie et la Chine effectuent des manœuvres complexes sur l'orbite […]. Certaines opérations sont probablement destinées à tester des technologies à double emploi, dont une composante antisatellite. »

Ainsi, selon le rapport de M. Coats, les systèmes d'entretien des « ordures cosmiques » pourraient être utilisés pour combattre les satellites.

La longue main du Kremlin. Image d'illustration - Sputnik Afrique
La Main du Kremlin et le Péril jaune, les principales menaces pour les USA en 2017
Le rapport de Dan Coats, directeur du renseignement national, présenté au Sénat américain, vise à déterminer les menaces essentielles pour les États-Unis. Ainsi, selon lui, les Américains devraient faire attention aux services russes et chinois du renseignement au niveau fédéral, tandis que d'autres services étrangers, notamment ceux de l'Asie du Sud ou de l'Est, ainsi que d'Amérique latine seront des sources d'inquiétude au niveau régional.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала