Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La dernière gaffe de Comey, cette «goutte de trop» qui lui a coûté son job

© AP Photo / Sait Serkan GurbuzJames Comey
James Comey - Sputnik France
S'abonner
Donald Trump a pris la décision définitive de licencier le directeur du FBI James Comey après que celui-ci eût refusé de lui présenter le contenu de son prochain discours au Sénat américain, selon des médias se référant à des sources à la Maison-Blanche.

Le refus de l'ancien directeur du FBI James Comey d'informer Donald Trump et ses partisans de dévoiler le contenu de sa prochaine intervention au Sénat est devenu « la goutte de trop » qui a poussé le Président américain à le limoger, relate Reuters se référant à des sources à la Maison-Blanche.

U.S. Secretary of State Rex Tillerson (R) waves to the media next to Russian Foreign Minister Sergey Lavrov before their meeting at the State Department in Washington, U.S., May 10, 2017. - Sputnik France
Lavrov sur le licenciement du chef du FBI: «Il a été limogé? Vous plaisantez?»
Donald Trump, le procureur général et ministre américain de la Justice Jeff Sessions, qui était également le patron officiel de James Comey, ainsi que l'adjoint de Sessions, Rod Rosenstein, voulaient prendre connaissance de ce que M. Comey allait dire lors d'une audience au Sénat portant sur les courriels de l'ex-secrétaire d'État Hillary Clinton.

Mais la fin de non-recevoir signifiée par James Comey a été reçu comme une manifestation d'insubordination par Trump et ses collaborateurs.

Cette sortie de l'ancien directeur du FBI est devenue l'un des catalyseurs qui ont mené à son licenciement.

« Cela a créé l'impression qu'il n'était plus en mesure d'exercer ses fonctions », a commenté une source anonyme au sein de la Maison-Blanche citée par Reuters.

D'après la chaîne de télévision CNN, M. Comey a été limogé car il n'avait jamais fourni des garanties de loyauté au Président et parce qu'il avait accéléré l'enquête sur les liens présumés de l'équipe Trump avec la Russie.

Alexeï Pouchkov - Sputnik France
Absorbé par la «menace russe», le chef du FBI n’a pas vu venir son limogeage
Mardi 9 mai, Donald Trump a limogé le patron du FBI James Comey, en poste depuis 2013. Le Président américain a expliqué sa décision, prise sur la recommandation du procureur général Jeff Sessions, par le fait que M. Comey n'était pas en mesure de remplir ses fonctions de manière efficace.

James Comey menait une enquête sur la prétendue intervention de la Russie dans la présidentielle américaine, qui n'a pourtant rien révélé.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала