Face au «terrorisme d’État US», Pyongyang brandit la menace d’une riposte

© Sputnik . Ilya Pitalev / Aller dans la banque de photosCorée du Nord
Corée du Nord - Sputnik Afrique
La Corée du Nord met en garde les États-Unis contre la politique du «terrorisme d’État» que Washington aurait adoptée depuis peu en vue de faire pression sur Pyongyang.

Moon Jae-in - Sputnik Afrique
Le Président sud-coréen Moon se dit prêt à se rendre en Corée du Nord
La politique du « terrorisme d'État » adoptée par les États-Unis à l'égard de la Corée du Nord pourrait avoir des « conséquences catastrophiques » pour Washington, a déclaré l'agence de presse gouvernementale de Corée du Nord, KCNA.

À en croire le gouvernement nord-coréen, la Maison-Blanche se serait fixé pour objectif de « renforcer autant que possible la pression économique et militaire sur Pyongyang en vue d'éliminer les plus hautes autorités du pays et de provoquer un changement de régime en Corée du Nord ».

Ainsi, poursuit l'agence, l'armée et le peuple nord-coréens se disent prêts à adopter en l'occurrence « les mesures de riposte les plus strictes en vue d'assurer la légitime défense du pays ». Par ailleurs, les manœuvres militaires de grande envergure effectuées en Corée du Nord en avril dernier ont démontré la « capacité de l'Armée populaire de Corée à mener une opération spéciale en cas d'urgence afin de contrer toute incursion terroriste ennemie », souligne la KCNA.

Pyongyang - Sputnik Afrique
Un nouveau ressortissant US arrêté en Corée du Nord
« La Maison-Blanche est tenue d'évaluer les avantages et inconvénients de la politique du terrorisme d'État, susceptible de déboucher sur des conséquences catastrophiques, et de réviser par conséquent sa politique d'hostilité », relève Pyongyang.

Ces derniers temps, les tensions entre la Corée du Nord et les États-Unis ont monté d'un cran en raison des essais de missiles de l'armée nord-coréenne et des soupçons qui planent sur un nouvel essai nucléaire imminent de Pyongyang, ce qui préoccupe également Séoul et Tokyo.

Le 23 avril, un groupe aéronaval américain conduit par le porte-avions Carl Vinson et les destroyers Ashigara et Samidare de la Force maritime d'autodéfense japonaise ont entamé des manœuvres conjointes dans la partie occidentale de l'océan Pacifique, au sud de la péninsule coréenne.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала