Moscou: le régime de Kiev avance à grands pas vers l’autoritarisme

© Sputnik . Mikhail Markiv / Aller dans la banque de photosPiotr Porochenko
Piotr Porochenko - Sputnik Afrique
La diplomatie russe a vivement réagi aux nouvelles sanctions antirusses adoptées par l’Ukraine, qui a notamment interdit sur son territoire plusieurs médias et réseaux sociaux russes. Selon Moscou, il s’agit de signes d’autoritarisme.

En introduisant de nouvelles sanctions antirusses, le régime de Kiev avance à grands pas vers la construction d'un État autoritaire, lit-on dans un communiqué du ministère russe des Affaires étrangères diffusé mardi.

Pro-Ukrainian supporters seen through a Ukrainian flag during a rally in the southern Ukrainian city of Mariupol, Ukraine, Wednesday, April 23, 2014. - Sputnik Afrique
Kiev introduit des sanctions contre des réseaux sociaux et médias russes, dont Sputnik
«  Le je-m'en-foutisme des autorités ukrainiennes face à toutes les normes du droit international et de la morale, à ses engagements en matière de défense des droits et liberté de l'homme est devenu chose courante  », indique le ministère, selon lequel Kiev, qui a peur des manifestations de dissidence dans le pays, limite drastiquement la liberté de la parole et l'accès à l'information.

«  Il sera intéressant d'observer la réaction de nos partenaires occidentaux, toujours soucieux des problèmes de démocratie et de sécurité de l'information, face à ce comportement de Kiev qui foule aux pieds, ouvertement et impertinemment, les normes et engagements internationaux  », lit-on dans le communiqué.

Le Président ukrainien Piotr Porochenko a mis en œuvre mardi la décision du Conseil de sécurité nationale et de défense de l'Ukraine sur l'imposition de sanctions contre plusieurs sociétés russes, annonce le service de presse du leader ukrainien.

Booking.com ignore la demande de Kiev de désigner la Crimée comme ukrainienne - Sputnik Afrique
Booking.com ignore la demande de Kiev de désigner la Crimée comme ukrainienne
La nouvelle « liste noire » comprend plusieurs médias russes, dont l'agence d'information internationale Rossiya Segodnya, dont Sputnik fait partie. Des réseaux sociaux russes massivement utilisés par les Ukrainiens tels que VKontakte et Odnoklassniki sont désormais interdits sur le territoire ukrainien. VKontakte entre notamment dans le top-3 des sites les plus visités en Ukraine. Les moteurs de recherche Yandex et Mail.ru tombent également sous le coup des sanctions du Conseil de sécurité nationale et de défense de l'Ukraine.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала