Pour les USA, ce sous-marin furtif russe est un «trou noir dans l’océan»

© Sputnik . Vitaliy AnkovLe sous-marin Krasnokamensk du projet 877 à Vladivostok
Le sous-marin Krasnokamensk du projet 877 à Vladivostok - Sputnik Afrique
La revue américaine The National Interest a publié un article élogieux sur le sous-marin russe du projet 877 (code Otan Kilo). Selon un expert de la revue, le sous-marin est devenu une légende et « aucune nation ne voudrait l’affronter ».

Kyle Mizokami, expert pour la revue National Interest, signale qu'à l'opposé de la marine américaine, qui a totalement opté pour la propulsion nucléaire, la Russie garde des sous-marins diesels-électriques. Ceux-ci sont essentiellement utilisés pour contrôler la situation à proximité des frontières nationales et sur les axes européen et proche-oriental.

En Occident, les sous-marins du projet 877 ont été surnommés « trous noirs dans l'océan » pour leur furtivité exceptionnelle. Le fait qu'en 33 ans, 53 exemplaires de ce submersible conçu initialement pour armer les pays du Pacte de Varsovie aient été construits et que nombre d'entre eux ont été vendus à l'étranger en dit long sur son efficacité.

Le sous-marin Novorossiysk de la flotte de la mer Noire arrivant dans le port de Sébastopol - Sputnik Afrique
Un sous-marin furtif russe «trou noir» effectue un tir de missile de croisière
Kyle Mizokami signale cependant que le Kilo n'est pas un sous-marin rapide (10 nœuds en surface et 17 nœuds en plongée) et qu'il plonge seulement à 240 mètres (300 mètres au maximum). Néanmoins, il est capable de rejoindre le littoral de Cuba depuis sa base dans le Nord de la Russie, ce qui ne réjouit pas les Américains.

Les sous-marins du projet 877 ont subi plusieurs modifications, dont la plus réussie est le projet 636, ou le Kilo amélioré selon le code Otan. Sa vitesse est de 17 nœuds en surface et de 20 nœuds en plongée. Le projet 636 possède une autonomie de 45 jours et embarque un équipage de 52 hommes. Il est armé de 6 tubes lance-torpilles de 533 mm, d'un système de missiles Kalibr et repère les cibles à une distance de 3 à 4 fois supérieure à celle à laquelle il peut être détecté par l'ennemi.

En mai 2016, le sous-marin Kolpino a été lancé à Saint-Pétersbourg. Le Kolpino est devenu le dernier d'une série de 6 sous-marins du projet 636.3 construits pour la flotte de la mer Noire.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала