Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

WannaCry: le pire est à venir, selon un expert turc

© AFP 2021 Thomas SamsonThe US government on Thursday said that hackers accessed the personal data of at least four million current and former federal employees.
The US government on Thursday said that hackers accessed the personal data of at least four million current and former federal employees. - Sputnik France
S'abonner
Les cyber-attaques ne risquent que de prendre de l'ampleur dans l'avenir. Avec l'augmentation du nombre d'équipements informatisés autour de nous, le nombre d'attaques de ce genre et leur gravité augmenteront, considère un expert turc interrogé par Sputnik.

L'usage de l'informatique allant croissant, les cyber-attaques similaires à WannaCry, qui a contaminé depuis le 13 mai quelque 300 000 ordinateurs à travers le monde, risquent à l'avenir de gagner en envergure, quant à leurs conséquences elles ne feront qu'être plus graves. Dans un commentaire à Sputnik, Yavuz Selim Yüksel, chef de l'Association turque des technologies informatiques et de la cybersécurité livre sa vision des choses.

« Il y a des situations critiques, lorsqu'il s'agit de la base de données d'un hôpital contenant toutes les informations sur les personnes malades. Alors, ceci donne lieu à toute une série de perturbations. […] Ce genre de situations a déjà eu lieu. Ce logiciel peut ainsi entraîner des morts », explique-t-il à Sputnik.

« Lorsqu'au cours des 10 années à venir, le nombre d'équipements — dont les lave-linge, les lave-vaisselle et les réfrigérateurs — attendra le nombre de 55 milliards, les risques seront encore plus sérieux. Les attaques gagneront en envergure et les conséquences seront plus lourdes », a ajouté l'expert avant de rappeler qu'il suffisait d'imaginer les conséquences d'une attaque contre les automobiles intelligentes qui gagnent en popularité.

Строчки с цифрами на экранах компьютера и ноутбука. - Sputnik France
WannaCry: le Conseil de sécurité de Russie exclut la piste de services spéciaux
La cyberattaque utilisant le virus WannaCry est considérée comme le plus grand piratage à rançon de l'histoire. L'attaque a fait, selon Europol, 300 000 victimes dans au moins 150 pays depuis le 12 mai. Les pirates ont utilisé une faille de sécurité dans le système d'exploitation Windows utilisée par la NSA, « EternalBlue », dont l'existence a été révélée mi-avril 2017 par les groupes de hackers appelés The Shadow Brokers et Equation Group.

Parmi les organisations touchées par cette attaque, on retrouve notamment l'entreprise Vodafone, le groupe américain FedEx, le constructeur automobile français Renault, le National Health Service britannique, la Deutsche Bahn et des universités en Grèce et en Italie. Le ministère français de la Défense serait aussi concerné.

Led lights - Sputnik France
Cyberattaque mondiale: un retour triomphal des «hackers russes»?
En Russie, les plus importants opérateurs mobiles, tels que Mégaphone, MTS et VimpelCom, les ministères de l'Intérieur et de la Santé publique ainsi que plusieurs banques, y compris la Sberbank, la plus grande banque d'Europe orientale, ont été ciblés par la cyberattaque d'envergure.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала