Le fondateur de WikiLeaks prêt au dialogue avec les autorités US et britanniques

S'adressant aux journalistes depuis le balcon de l'ambassade d'Équateur à Londres, le fondateur de WikiLeaks s'est dit prêt à dialoguer tant avec les autorités britanniques qu'avec le département de la Justice des États-Unis.

Venu au balcon de l'ambassade londonienne d'Équateur où il est réfugié depuis cinq ans, Julian Assange a affirmé que ses associés avaient déjà joint des représentants du gouvernement du Royaume-Uni et qu'il était prêt à leur parler, ainsi qu'avec les autorités américaines.

« Les menaces à mon encontre, à l'endroit de mes employés et de WikiLeaks, on ne va pas les tolérer. Et néanmoins, je serais ravi d'entamer un dialogue avec le département de la Justice américain. »

De même, le fondateur de WikiLeaks a exprimé son indignation face à la promesse des forces de police britanniques de l'appréhender s'il quittait le bâtiment de l'ambassade d'Équateur à Londres, soulignant en même temps que ses juristes allaient essayer de clarifier son dossier.

Julian Assange - Sputnik Afrique
Assange: «La détention et l’extradition sans inculpation, une particularité de l’UE»
« Mes juristes ont contacté des représentants des autorités britanniques et j'espère qu'ils vont dialoguer quant aux démarches ultérieures qu'on pourrait entreprendre », a-t-il déclaré aux journalistes.

Julian Assange est réfugié à l'ambassade d'Équateur à Londres depuis juin 2012 pour éviter une extradition vers la Suède où des accusations de viol sont portées à son encontre, ce qu'il nie. Le fondateur de WikiLeaks affirme craindre que Stockholm ne l'envoie ensuite vers les États-Unis où il devrait répondre de la publication par WikiLeaks des documents militaires et diplomatiques révélés par Chelsea Manning.

Vendredi, le parquet suédois a déclaré qu'il avait retiré le mandat d'arrêt européen contre M. Assange. Contrairement aux premières informations selon lesquelles M. Assange, les poursuites contre lui abandonnées, entendait demander l'asile politique à la France, l'avocat de l'intéressé, Juan Branco, a démenti une telle intention de son client, mais a souligné qu'on saluerait la détermination du gouvernement français à agir.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала