Donald Trump affiche une impopularité record

© AFP 2022 SAUL LOEBDonald Trump
Donald Trump - Sputnik Afrique
Le Président américain fait l'objet de nombreuses critiques, qui se sont accentuées depuis le renvoi du directeur du FBI James Comey. D’ailleurs, ces derniers temps, la cote de popularité de Donald Trump a atteint son plus bas niveau depuis l’investiture de janvier dernier, et ce même parmi ses propres confrères républicains…

Donald Trump armt eine US-Flagge um - Sputnik Afrique
Une procédure de destitution de Donald Trump préparée au Congrès
La cote de popularité de Donald Trump est tombée à son plus bas niveau depuis son investiture le 20 janvier, selon un sondage Reuters/Ipsos publié ce vendredi.

Selon le sondage, mené entre le 14 et le 18 mai, 38 % des personnes interrogées disent approuver l'action du nouvel occupant de la Maison-Blanche, tandis que 56 % la désapprouvent, les autres disant avoir des « sentiments partagés ».

Au sein des républicains, la proportion des personnes disant désapprouver l'action de Donald Trump est passée de 16 % la semaine dernière à 23 %.

Sur fond d'une vague de critiques à l'encontre du dirigeant américain Donald Trump, le député démocrate du Texas Al Green a déclaré qu'il souhaitait soumettre au Congrès une proposition de destitution du chef de l'État. La proposition serait soutenue par 48 % des électeurs américains, selon un sondage réalisé le 16 mai.

Cette déclaration survient en pleine campagne d'accusations à l'encontre de Donald Trump d'avoir « divulgué des informations secrètes » au ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov lors de leur rencontre le 10 mai.

2016 Democratic presidential nominee and former Secretary of State Hillary Clinton (L) arrives with her husband former President Bill Clinton for the inauguration ceremonies swearing in Donald Trump as the 45th president of the United States on the West front of the U.S. Capitol in Washington, U.S., January 20, 2017 - Sputnik Afrique
52% des Américains soupçonnent Hillary Clinton d’avoir des liens avec la Russie
Se référant à des sources anonymes au sein des responsables américains, le journal Washington Post avait plus tôt assuré que lors de la réception du ministre russe des Affaires étrangères à la Maison-Blanche la semaine dernière, le Président Trump aurait révélé à ce dernier des informations sur l'organisation terroriste Daech classées top secrètes. La Maison-Blanche a qualifié ces propos de mensongers. Le secrétaire d'État américain Rex Tillerson, cité par la chaîne CNN, a déclaré que MM. Trump et Lavrov avaient évoqué lors de la rencontre les efforts et les menaces générales liés au terrorisme.

De son côté, le Président russe Vladimir Poutine a fermement rejeté ces accusations en soulignant que si Washington le jugeait nécessaire, la Russie était prête à livrer au Sénat des États-Unis l'enregistrement de l'entretien entre Donald Trump et Sergueï Lavrov.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала