Les USA devront expliquer à Ankara la bagarre en marge de la visite d’Erdogan

© REUTERS / Kayhan OzerVisite du Président turc Recep Tayyip Erdogan à Washington
Visite du Président turc Recep Tayyip Erdogan à Washington - Sputnik Afrique
Ankara se dit indigné par le niveau de sécurité insuffisant lors de la récente visite du Président Erdogan à Washington. Il a convoqué l’ambassadeur US pour des explications concernant la bagarre qui a éclaté devant la résidence de l’ambassadeur de Turquie.

Les autorités turques ont convoqué l'ambassadeur des États-Unis à Ankara pour protester contre le traitement des agents de sécurité turcs à Washington lors de la visite du Président turc Recep Tayyip Erdogan le 16 mai dernier, a annoncé lundi le ministère turc des Affaires étrangères.

« Nous avons convoqué lundi l'ambassadeur des États-Unis au ministère des Affaires étrangères pour lui exprimer notre protestation face au non professionnalisme du service de sécurité des États-Unis chargé de protéger la chancellerie de l'ambassadeu turque à Washington pendant la visite du Président turc Recep Tayyip Erdogan la semaine dernière. Ses actions n'étaient pas conformes à la pratique diplomatique », a indiqué le ministère turc dans un communiqué.

Ankara a réclamé de lancer une enquête de l'incident diplomatique et de lui fournir des explications.

La visite du Président turc aux États-Unis, le 16 mai, a été marquée par une bagarre générale entre opposants et partisans du dirigeant de la Turquie, près de la résidence de l'ambassadeur de Turquie. Selon la chaîne de télévision NBC, le chef d'État turc était à l'intérieur de la résidence de l'ambassadeur à ce moment-là.

Les agents de sécurité de M. Erdogan ont aussi participé aux altercations. Neuf personnes ont été blessées et deux autres arrêtées.

Quand les gardes du corps d’Erdogan font le coup de poing à Washington (VIDEO) - Sputnik Afrique
Quand les gardes du corps d’Erdogan font le coup de poing à Washington (VIDEO)
Les États-Unis ont exprimé la semaine dernière leur préoccupation à la Turquie suite à la bagarre qui a éclaté entre les manifestants et le personnel de sécurité turc pendant la visite.

La visite du Président turc s'est déroulée dans un contexte tendu entre les deux pays, dû à la récente décision de Donald Trump d'armer les Kurdes syriens luttant contre Daech. Ankara estime que les forces kurdes en Syrie sont liées au Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), organisation considérée comme terroriste par la Turquie.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала