Écartée de l'Assemblée du Conseil de l'Europe, la Russie réduit ses subventions

© AFP 2022 Koen van Weel Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe
Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe - Sputnik Afrique
La Russie va réduire ses versements au Conseil de l'Europe après avoir été suspendue de l'Assemblée parlementaire de l'institution.

Cette démarche, confirmée par des sources diplomatiques russes, est soutenue par la représentation permanente de la Russie auprès du Conseil de l'Europe. Selon le quotidien Izvestia.

Étant donné que la Russie ne participe pas aux réunions de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe ( APCE ), elle a l'intention de réduire sa cotisation au Conseil de l'Europe.

L'APCE ferme la commission spéciale pour la Russie - Sputnik Afrique
L’APCE déclare sa défiance à son président après sa visite en Syrie
« Le fait est qu'on verse à cette institution une somme commune, qui est ensuite distribuée à travers différents organismes de l'organisation. Nous calculerons combien nous versions d'argent jusqu'ici à l'APCE et réduirons cette somme de nos versements », a déclaré une source.

« Comme la délégation parlementaire russe ne participe plus à l'activité de l'APCE depuis longtemps, il est logique de soulever la question de la cotisation russe au budget de l'assemblée », déclare un membre de la représentation permanente russe.

Ceux qui faisaient partie de la délégation ayant assisté pour la dernière fois aux réunions de l'APCE en mars 2017 reconnaissent également l'inutilité des paiements si les relations n'étaient pas dégelées.

Turquie-UE - Sputnik Afrique
La résolution de l’APCE illustre la profondeur de la crise entre la Turquie et l’UE
D'après Alexandre Goussev, directeur de l'Institut de planification stratégique et de pronostic, il est question d'environ 118 millions de dollars. Il s'agit d'une somme importante qui sera utile au budget russe, qui subit toujours les conséquences des sanctions économiques adoptées contre Moscou.

Après la réunification de la Crimée avec la Russie en 2014, l'APCE a adopté une résolution condamnant les actions de Moscou et les qualifiant d' « annexion ». Début janvier 2015, l'APCE a privé la Russie de son droit de vote, qui a réagi en suspendant son activité au sein de cette structure.

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала