L’Onu désapprouve les violences religieuses et ethniques en Centrafrique

Ce dimanche, l’Organisation des nations unies (Onu) a condamné les dernières violences en Centrafrique, dénonçant une résurgence des tensions religieuses et ethniques ayant déjà fait de multiples morts depuis début mai.

L'Organisation des Nations unies (Onu) désapprouve les violences en Centrafrique qui avait déjà fait de multiples morts, indique l'AFP.

« Le Coordonnateur humanitaire (de l'Onu) en République centrafricaine, Najat Rochdi, exprime sa grande inquiétude face à la résurgence des violences, des atrocités et de la violation des droits humains commis ces derniers jours et à connotation religieuse et ethnique », signale le communiqué de l'Onu.

Selon la responsable, les attaques sur une base religieuse ou communautaire ne doivent plus avoir lieu en Centrafrique.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала