Allemagne: de graves lacunes dans les procédures de demande d’asile

© Sputnik . Ekaterina Solovyova / Aller dans la banque de photosDes réfugiés en Allemagne
Des réfugiés en Allemagne - Sputnik Afrique
Suite au cas du «faux Syrien» Franco A., le gouvernement allemand a vérifié 2.000 décisions en matière d’asile. Résultat: dans bon nombre de cas, la documentation est lacunaire, notamment concernant les réfugiés afghans.

Un navire transportant des migrants en Italie - Sputnik Afrique
Méditerranée: 35 cadavres de migrants repêchés après un nouveau drame
En Allemagne, l'examen interne des décisions en matière d'asile réalisé récemment par l'Office fédéral pour la migration et les réfugiés (BAMF) a relevé des lacunes administratives dans de nombreux cas, relate le journal Die Welt, se référant aux résultats de l'examen dont il dispose.

D'après le quotidien, un nombre important des 2 000 décisions positives examinées révèlent une insuffisance de la documentation, notamment parmi les ressortissants d'Afghanistan et de Syrie, dans 45 % et 20 % des cas respectivement.

Les autorités municipales de Nürnberg, chargées de l'examen, s'abstiennent pour le moment de tout commentaire. Au demeurant, une porte-parole a indiqué que les résultats officiels seraient présentés ce mercredi lors d'une séance de la commission interne du Bundestag, et que le rapport final serait rédigé le jour même.

Le porte-parole interne de la fraction de l'union CDU/CSU au sein du parlement allemand, Stephan Mayer, a de son côté souligné que l'examen avait clairement mis à jour la vulnérabilité croissante du pays dans le domaine de la sécurité à l'intérieur.

« Il est indispensable que le BAMF améliore considérablement la qualité. (…) Espérons qu'on vérifie à l'avenir d'autres décisions positives en matière d'asile et qu'on les révoque en cas de nécessité », a-t-il conclu.

Pro et anti-migrants descendent dans les rues de Londres - Sputnik Afrique
Pro et anti-migrants descendent dans les rues de Londres
Pour rappel, le lieutenant Franco A., 28 ans, détaché auprès de la Brigade franco-allemande basée à Illkirch, en Alsace, a été arrêté le 26 avril dernier en Bavière après s'être faussement enregistré comme réfugié syrien en janvier 2016.

Un étudiant de 24 ans, Mathias F., a été arrêté le même jour près de Francfort. La justice allemande a annoncé le 9 mai l'arrestation d'un troisième suspect, Maximilian T., 27 ans.

Les trois hommes sont soupçonnés d'avoir projeté un attentat à motivation raciste qu'ils auraient fait attribuer à un réfugié syrien du fait de la fausse demande d'asile déposée par le lieutenant A.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала