Général syrien: à Raqqa, les USA soutiennent des sympathisants de Daech

© REUTERS / Rodi SaidUn militaire américain dans la province de Raqqa
Un militaire américain dans la province de Raqqa - Sputnik Afrique
À Raqqa, les États-Unis soutiennent ouvertement les Forces démocratiques syriennes (FDS) et Daech discrètement, a déclaré à Sputnik le général de brigade syrien Muhammed Isi.

N'importe quelles négociations et même la coopération entre les FDS et Daech se déroulent sous le contrôle des États-Unis, alors que les objectifs et les plans de Washington dans la région, en général, et à Raqqa, en particulier, sont bien connus, a indiqué à Sputnik le militaire syrien Muhammed Isi.

Un combattants des FDS près de Raqqa - Sputnik Afrique
Nouvelle étape de l’opération contre Daech à Raqqa

« Les États-Unis veulent créer à l'est de l'Euphrate un simulacre d'entité étatique pour l'opposer à l'État syrien. Ce quasi-État devrait accorder aux États-Unis des avantages et des privilèges similaires à ceux que l'État syrien accorde à la Russie », a poursuivi l'interlocuteur de l'agence.

Et d'ajouter qu'il s'agissait en fait d'avoir deux gouvernements en Syrie, l'un sous le protectorat russe, l'autre sous celui des États-Unis.

Les Forces démocratiques syriennes sur point de libérer Raqqa - Sputnik Afrique
Libération de Raqqa : la coopération USA-Russie compromise ?

« Les Américains ont détruit tous les ponts enjambant l'Euphrate et ont déployé leurs troupes sur la rive gauche du fleuve. Ils déclarent leur intention de libérer Raqqa, ce qui est l'étape suivante de la formation d'un État kurde […] qui serait limitrophe des champs pétroliers syriens », a souligné le général.

Selon ce dernier, tout observateur de la situation voit que les Forces démocratiques syriennes sont le principal allié à la fois des États-Unis et de Daech.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала