Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Simonian en voudra à James Clapper s'il ne lui consacre pas un chapitre dans ses mémoires

© Sputnik . Vladimir Trefilov / Aller dans la banque de photosMargarita Simonian
Margarita Simonian - Sputnik France
S'abonner
La rédactrice en chef de RT et Sputnik, Margarita Simonian, s'est moquée des récents propos de l'ancien chef du renseignement national (DNI), lequel est persuadé que la chaîne RT a influencé les élections présidentielles aux États-Unis. Selon elle, James Clapper devrait lui consacrer un chapitre à part dans ses mémoires, sinon elle sera vexée!

Margarita Simonian - Sputnik France
La Maison-Blanche privilégie l’information de RT? Bonne nouvelle pour Margarita Simonian
Quand il décidera de rédiger ses mémoires, James Clapper, qui est tellement sûr que la chaîne RT s'est ingérée dans les élections présidentielles américaines, ne devra pas oublier de consacrer un chapitre entier à sa rédactrice en chef, estime Margarita Simonian.

« Bientôt, Clapper commencera à écrire ses mémoires sur la façon dont la Russie a sapé les élections américaines avec l'aide de RT. Mais s'il ne me consacre pas un chapitre à part, je serai fâchée contre lui », a-t-elle déclaré.

Plus tôt, Clapper avait déclaré à CNN que les autorités russes étaient intervenues dans les élections aux États-Unis à l'aide de la propagande diffusée par la chaîne RT.

Le 6 janvier, la CIA, le FBI et l'Agence nationale de la sécurité (NSA) ont publié un rapport accusant la Russie d'ingérence dans la présidentielle américaine. Cependant, les services en question ont refusé de fournir des preuves, invoquant le caractère secret du document.

View of an entrance to the building of headquarters of CIA - Sputnik France
Margarita Simonian lance un concours de décryptage le plus ridicule du sigle «CIA»

Les services secrets américains fondent leurs déductions sur « les opérations secrètes de la Russie pour influer sur les élections » à partir des reportages de la télévision russe et de publications sur les réseaux sociaux. Pratiquement la moitié du rapport était consacrée à la chaîne de télévision RT et à l'agence Sputnik, et les données citées au sujet de RT dataient de cinq ans déjà.

Commentant ces allégations, le Président Vladimir Poutine a déclaré que les données divulguées suite aux attaques informatiques ne servaient en rien les intérêts de la Russie et que l'hystérie autour de l'affaire avait pour but de détourner l'opinion publique du contenu des documents. Le porte-parole de la présidence russe Dmitri Peskov a affirmé pour sa part que les allégations visant Moscou étaient « dénuées de tout fondement ».

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала