Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

George Soros prédit combien de temps durera le Brexit

© AP Photo / Martin MeissnerA carnival float depicts British Prime Minister Theresa May with a gun and the writing 'Brexit' on it prior to the traditional carnival parade in Duesseldorf, Germany, on Monday, Feb. 27, 2017.
A carnival float depicts British Prime Minister Theresa May with a gun and the writing 'Brexit' on it prior to the traditional carnival parade in Duesseldorf, Germany, on Monday, Feb. 27, 2017. - Sputnik France
S'abonner
Le processus de Brexit pourrait durer jusqu’à cinq ans, estime le financier américain George Soros soulignant qu’il est possible que le Royaume-Uni revienne au sein de l’Union européenne sans attendre le divorce.

Le milliardaire américain, président de l'Open Society Foundations, George Soros, a indiqué la date possible du Brexit lors du forum économique à Bruxelles.

« Le divorce sera un processus très long durant quelque cinq années. Cinq ans semblent une éternité en politique », a-t-il ainsi déclaré, soulignant que pendant ce temps-là l'Union européenne pourrait « se transformer en organisation que les autres pays, y compris le Royaume-Uni, voudraient rejoindre ».

D'après le financier, ce résultat, semblant actuellement « impossible », serait toutefois « la meilleure solution » car l'effondrement de l'UE emmènerait vers des conséquences « néfastes » pour tous ses pays membres.

« Le Brexit sera un processus causant de nombreux dégâts. Il sera maléfique pour les deux parties. Une part considérable de cette lésion est déjà ressentie actuellement, puisque l'Union européenne connaît le danger de son existence mais son attention se pose sur les discussions sur le Brexit. L'Union européenne doit ravaler sa tentation de punir le Royaume-Uni pour procéder à des négociations constructives », a fustigé M. Soros ajoutant que l'Union européenne devrait utiliser cette situation du Brexit pour annoncer des réformes à long terme.

Donald Trump - Sputnik France
Trump redoute que le Brexit ne débouche sur des pertes d'emplois aux USA
Lors d'un référendum qui s'est tenu au Royaume-Uni en juin 2016, la majorité des Britanniques se sont prononcés pour la sortie de l'UE. En vertu de l'article 50 du traité de Lisbonne, le Royaume-Uni devra se retirer de l'UE le 29 mars 2019, deux ans après le lancement du Brexit.

La déclaration de George Soros est faite à l'approche des élections générales britanniques qui auront lieu le 8 juin 2017. Lors du scrutin, chacune de 650 circonscriptions électorales du Royaume-Uni élira un député à la Chambre des communes, chambre basse du parlement du pays. Les élections, qui étaient initialement prévues en mai 2020, ont été convoquées à la demande de la Première ministre conservatrice Theresa May. Le Brexit est l'enjeu principal de cette élection anticipée.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала